Page 99

UN

CŒUR

D’HOMME

DE

COULEUR

93

n’aurait pas osé me faire... Il est pourtant possible que Despointes ait accordé sa fille soit à Kermadec, soit à Largnat, avant que Lentin lui ait parlé de moi... Toutefois ce n’est pas sans que Roberte ait été consultée... Or il n’est pas croyable qu’elle ait lancé au médecin et au pharmacien militaires les mêmes doux regards qu’elle me coulait... Dois-je admettre définitivement que le père a imposé ses préférences personnelles à sa fille ?... Mais alors, pourquoi Largnat ou Kermadec me serait-il préféré ? Ni l’un ni l’autre n’a une situation meilleure que la mienne... et, comme moi, l’un et l’autre sont appelés à quitter la colonie pour poursuivre leur carrière ailleurs. Seulement... ah! oui, je le vois, à présent, l’un et l’autre sont des métropolitains, des blancs... Voilà, bien sûr, la raison pour laquelle M. Despointes me refuse, la raison que le Dr Lentin a évité de me donner de vive voix et qu’il a mieux aimé me laisser deviner !... Cette raison, Philidor la conçut, lui aussi, — et avant Romuald. Ou plutôt elle lui repassa par la tête. C’est que, — quelque quinze jours auparavant, lorsque son fils lui avait confié son dessein d’épouser Mlle Despointes, — il s’était rappelé

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement