Page 95

UN

CŒUR

D’HOMME

DE

COULEUR

89

ou ça... Pa ni uéponse... I allé. (C’est la domestique du Dr Lentin qui m’a dit de vous porter cela... Il n’y a pas de réponse... Elle est partie.) Le médecin était rentré chez lui peu après que le magistrat en était sorti. Informé des deux visites du jeune homme et de son intention de lui en faire une troisième il eut un geste de contrariété. C’est que, depuis qu’il avait causé avec Despointes, il n’avait pas encore imaginé comment il rendrait compte de sa mission à Romuald sans trop le peiner. Il est vrai qu’il n’avait réfléchi que rarement à l’entretien qu’il devait avoir avec l’amoureux. Il renvoyait toujours à plus tard la recherche de la solution de ce délicat problème. Et il comptait bien continuer à s’accorder du temps. Car, ainsi que l’avait justement présumé Romuald, Lentin avait calculé que, moins il se presserait de dévoiler la vérité au jeune homme, mieux ce dernier la devinerait, et plus il serait résigné à l’accueillir telle qu’elle serait. Or, voilà que Romuald entendait le forcer à avoir une entrevue avec lui plus tôt qu’il ne l’avait prévu !... Et il n’avait pas une seule phrase de préparée !... Comment se tirerait-il d’embarras ?

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement