Page 91

UN

CŒUR

D’HOMME

DE

COULEUR

85

de la façon dont elle m’a toujours regardé... Ce n’est pas sa mère qui ne veut pas de moi pour gendre... puisqu’elle a d’abord répondu très gentiment à mes saluts... Donc c’est le père qui est hostile au mariage... Mais pourquoi ?... Est-ce parce qu’il ne lui plaît pas de la marier à un fonctionnaire qui est incertain, comme moi, de rester dans la colonie et qui le séparerait de sa fille unique ?... Préfère-t-il un mdustriel, comme lui..., ou un commerçant ?... Estime-t-il que je ne suis pas un assez bon parti et que sa fille, étant belle, peut être épousée Par quelqu’un de très riche ?... Ce sont là, certes, des motifs valables de m’écarter... Cependant il y a façon et façon d’écarter un prétendant... On lui fait exposer des motifs valables... On ne lui fait pas infliger des affronts par sa femme..., par... sa fille... Alors, secoué de plus en plus par Faraud, — qui avait suivi un sentier transversal et accélérait naturellement l’allure en rentrant par le chemin de la Redoute, — Romuald éprouva une souffrance d’amour. Roberte, ainsi, ne serait pas sa femme !... Quelle belle fille il perdait !... qu’il l’eût possédée avec passion !... Ah ! comment était-il possible, qu’après avoir si souvent, si langoureusement coulé ses yeux admirables vers lui, elle

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement