Page 75

LE

JOUG

69

— Ah ! fit-il, M. le Procureur Sainte-Croix se promène à cheval... Ah ! il passe souvent devant la villa et échange des saluts avec vous... Il se frappa le genou avec rage et conclut : — Parbleu ! ... plus de doute... voilà bien Pourquoi l’on a supposé... ce qu’on a supposé... Et, qui sait ? il ne s’agit probablement pas d’une simple supposition de la part des gens... mais d’une intention réelle de la part de M. Sainte-Croix. Brusquement Despointes quitta son siège. Il fit quelques pas, revint, s’arrêta, se dressa de toute sa taille devant sa femme et sa fille, les regarda alternativement, — en maître, — et décida : — Eh bien ! je vous défends, à l’avenir, de répondre aux saluts de ce petit M. SainteCroix. Céleste et Roberte sursautèrent et s’écrièrent à la fois : — Oh ! ... Léonel ! ... — Oh ! ... papa ! ... Despointes les considéra de nouveau. — Que signifient vos mouvements et vos exclamations ?... Vous protestez ?... Ah ! ça... est-ce que, par hasard, vous vous seriez mises

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement