Page 41

PAULETTE,

ATHÉNAIS

ET

ROBERTE

35

Romuald. peu après, était dans son cabinet, se mettait à dépouiller son courrier, puis commençait à recevoir qui il avait convoqué et qui demandait à lui parler. Vers la dixième heure, son planton lui annonça le Dr Lentin. Surpris heureusement, il ne le fit pas attendre. Le docteur entra, en veston d’alpaga et Pantalon de toile blanche, une main tendue, l'autre pendante, avec un casque de liège au

bout. Homme de couleur, lui aussi, mais un peu plus clair que le jeune Procureur de la République, il était quinquagénaire, comme le Planteur et le Procureur Général, avec le poil lisse, autant que celui de ce dernier, — rare Pourtant au sommet du crâne. En revanche, sous son nez busqué et chaussé d’un lorgnon d'or sa moustache jaillissait abondante. Quelque vingt-cinq ans auparavant, au début de sa carrière, il n’accordait pas à n'importe qui une poignée de mains. C’est qu' alors, — de même que Romuald, — il était très fier de son titre ; fier jusqu’à en être raide. Et cette morgue avait nui à la formation de sa clientèle. Mais depuis trois ans qu’il s’était jeté dans la mêlée politique et avait été élu

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement