Page 191

UN

SAGE

ET

UNE

FOLLE

185

J’ai craint sa colère... Il est parfois brutal... Seulement, quand je me suis bien rendu compte qu’il allait faire mon malheur à jamais..., en prétendant m’imposer un mari de son choix et non de mon goût..., je n’ai plus voulu me courber devant sa volonté... J’ai préféré quitter son toit... venir vers l’homme que j’aime..., vers vous... Et me voici. Elle changea de chaise, passa sur une voisine, pour se rapprocher de Romuald. Elle lui pressa plus fort la main et fixa ses yeux sur les siens, cherchant à lire sa pensée. Il dit : — Oui... c’est bien ce que... je n’osais pas comprendre. Elle reprit : — Mon père peut refuser son consentement... Je serai néanmoins à vous. Romuald la regardait pendant qu’elle prononçait ces paroles... Il l’admirait plutôt... Il aspirait son odeur... Avec un transport de désir il lui saisit un bras... Doucement il l’attira vers lui. — Roberte !... dit-il, la voix chaude de passion. Elle répondit, faiblement, — en écho, — en baissant les yeux : -— Romuald !...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement