Page 15

L’OCTAVONNE

I

SOLLICITUDE

PATERNELLE

La salle à manger au rez-de-chaussée, était étroite, — comme la plupart des pièces des petites maisons de Fort-de-France. Par un entrebâillement de jalousies, le soleil, encore bas dans un ciel tout bleu, projetait un faisceau de rayons. Attablé, Romuald SainteCroix, — un jeune Martiniquais, au teint basané de quarteron, avec des cheveux très noirs et bouclés, — prenait un chocolat épais, aromatisé de vanille. Il inclinait fort le buste en avant, par crainte de tacher son complet de toile blanche, très chic, coupé selon le dernier modèle de veston reçu de Paris. C’est qu’il se piquait d’être des mieux mis ; d’abord par vanité d’homme qui sait qu’il est

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement