Page 131

VIII STRATAGÈMES

Quelques minutes plus tard, M. et Mlle Sauvignac échangeaient, avec des baisers, des souhaits de bonne nuit et entraient chacun dans sa chambre. Les yeux du veuf se posèrent sur un portrait photographique de feue sa femme appendu à un mur. Cette triste pensée lui vint, qu’après son épouse, ce serait sa fille qu’il allait perdre. Pas de la même façon, oh ! non, plût à Dieu ! Mais, si elle ne lui était pas ravie à jamais par l’odieuse mort, elle lui serait néanmoins enlevée par un mari. Et alors..., il vivrait seul..., tout seul !... Sa gorge se serra et des larmes lui brouillèrent la vue. Il se raidit, dans un effort de volonté, pour résister au désespoir. Puis il pressa ses paupières, poussa un soupir, se renversa dans une berceuse et réfléchit.

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

L'octavonne  

Gautrez, Victor / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Coll...

Profile for scduag
Advertisement