Page 327

TROISIÈME PARTIE. — DANS L’INTÉRIEUR DE L’ILE.

297

du Pérou est peut-être plus délicieuse encore que celle-ci, mais elle est moins abondante. La merveille qui vous a fait faire la grimace est la guayaba cotorrera (psidium pomiferum). Elle sert à faire des confitures, des pâtes, des conserves, des gelées sans pareilles. Sur quatre-vingt mille livres de dulces que Ton exporte tous les ans, soixante mille ont pour base la goyave. Et ce n’est que l’appoint du million de livres qui se consomme dans l’île. » Je crachai la goyave et saluai le goyavier. Un peu plus loin, mon compagnon m’a fait remarquer un terrier soigneusement clos. « Vous ignorez sans doute, me dit-il, quel est l’architecte et le propriétaire de cette demeure? C’est un crabe de la grande espèce connu ici sous le nom de cangrejo, un ogre digne des temps antiques. Dès qu’arrivent les jours chauds, il abandonne les terrains marécageux qu’il habite l’hiver. Sans souci des obstacles, il pénètre jusqu’au centre de l’île. Bois, rivières, montagnes, rien n’arrête, rien ne décourage ce monstre si mal taillé pour la course. Il a le courage irréfléchi de la brute. Rien ne le fait dévier. Il estropie les chevaux et les bestiaux au vert, il pille les basses-cours, attaque la volaille, dévore les œufs dans le poulailler. Souvent le guajiro le trouve installé dans sa chambre, dont il a grand’peine à le faire sortir. J’ai été réveillé certaine nuit par un de ces animaux qui s’était accroché aux draps de mon lit. La hideuse bête ne s’était-elle pas mis en tête de prendre ma place? Je dus, pour m’en défaire, jeter par la fenêtre et le crabe et le drap qu’il ne voulait

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Profile for scduag
Advertisement