Page 242

216

UN PARISIEN DANS LES ANTILLES.

villes les plus vastes, les plus prospères du monde, somnole une petite, toute petite ville de porcelaine de Sèvres, aux maisons en pâte tendre roses, bleues, vertes et jaunes. Si j’avais des millions, j’achèterais ce pays, j’y planterais un port digne de la baie, et j’obtiendrais certainement alors la concession du chemin de fer projeté depuis tant d’années, qui doit relier, par Villa-Clara, Cienfuegos à Matanzas et la Havane, le Sud au Nord. Vingt ans après, mes millions seraient devenus milliards. Le percement de l’isthme de Panama transformera fatalement les destinées des ports du sud de l’île de Cuba. L’avenir est à Cienfuegos. Ce que je dis là se réalisera... sauf en ce qui me concerne! Cela se fera... mañana... demain. J’aimerais mieux pour Cienfuegos être certain que cela se fît dans vingt ans. Il y a si loin d’aujourd’hui à demain dans les Antilles ! Vous qui voulez savoir si une ville est heureuse, si l’on y vit paisible, exempt de préoccupations politiques, si les affaires y sont prospères, si les jours y sont riants, si les nuits y sont douces, consultez les feuilles du recensement, les tables statistiques de la population. Si la colonne réservée aux naissances est encombrée, plantez là votre tente. Loin de moi la pensée de vous inciter à joindre vos efforts aux efforts constatés, cela ne me regarde pas; mais les contrées envahies par la marmaille sont les contrées bénies, celles où l’avenir n’a pas de menaces, où le présent suffit au travailleur, où la famille est encore solidement groupée, où les époux, s’ils se brouillent par-

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Profile for scduag
Advertisement