Page 213

DEUXIÈME PARTIE.

LA HAVANE.

189

si on ne l’enlève pas à temps; le lancetero, le corasi, le zancudo... « Enfant ! dit Satan à son ancien collègue, l’homme avait le fer et le plomb pour détruire les fauves. A quelle arme aura-t-il recours pour se débarrasser des infiniment petits? » Sans répondre, l’archange perfectionna la mer. Il lui donna les tons de l’azur, de l’émeraude, de la turquoise , de l’or en fusion, pendant le jour ; ceux de l’indigo, de l’améthyste, du vif-argent, durant la nuit. Il la remplit de phosphorescences et fit courir à sa surface d’inoffensifs éclairs. Il fit naître au fond de l’eau d’immenses prairies voyageuses; sur les rochers, il accrocha des coraux. Sa parole fit surgir de toutes parts une faune, une flore marines à faire mourir de jalousie la faune et la flore terrestres. Des plantes animées se développèrent à l’abri des plantes inertes. L’œil indécis cherchait vainement à qui attribuer la vie, dans ces taillis sous-marins composés d’algues sombres, de fucus, de varechs, de mousses, de bruyères nacrées, d’astrées aux fleurs dures, de madrépores élégants, d’actinies, de polypiers et de coralines. Pareilles à des fleurs de cactus, les anémones de mer s’épanouirent sur toutes les roches. Des millipores couleur de pêche, des patelles safranées striées de pourpre, des nemertes rubanées , des sépias couleur d’arc-en-ciel, se mirent à briller, flotter et onduler le plus gaiement du monde. « Voilà d’adorables refuges, voilà des morceaux délicats pour mes voraces », dit le diable en riant aux éclats.

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Profile for scduag
Advertisement