Page 114

98

UN PARISIEN DANS LES ANTILLES.

qui connaît son monde, répond qu’il n’a pas peur et qu’il ne s’en ira pas. « Ah! c’est comme cela!... reprend le sereno indigné. Ah! tu ne t’en iras pas!... Attends, attends, nous allons voir si tu ne t’en iras pas! » Il roule des yeux de taureau enragé, brandit sa lance, secoue sa lanterne comme s’il en voulait faire jaillir la foudre, puis, proférant d’épouvantables menaces, s’éloigne et va prendre tranquillement place au coin de quelque autre rue. Dix heures et demie viennent de sonner. L’homme devient horloge, horloge à répétition. Il chante l’heure sur un ton plaintif qui vous ferait venir les larmes aux yeux si vous ne saviez pas de quoi il s’agit. Il siffle les quarts et les demies avec un perlé, un fini, un vibré, qui rendraient jaloux un fifre de la garde. La machine, une fois montée, roucoule jusqu’au jour, à moins que, prise de sommeil, elle ne s’accroupisse au coin d’une porte et ne remplace la psalmodie et le sifflement par un ronflement sonore. Le sereno a mille petits profits licites et illicites. Le voyageur lui donne une piastre pour qu’il frappe à quatre heures à son volet; le laitier le gratifie pour qu’il ait l’œil sur sa marchandise et sur son cheval pendant qu’il va de porte en porte, réveillant les nègres, auxquels il remet son poison lacté; il protége le beau sexe attardé, intervient dans les querelles de mauvais lieux, fait disparaître le couteau abandonné dans la blessure lorsqu’il ramasse quelque corps perforé. Plus les indices sont nombreux, plus les procèsverbaux sont longs et compliqués; et puis, il ne faut

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Un Parisien dans les Antilles  

Quatrelles / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collectio...

Profile for scduag
Advertisement