Page 95

CÉLEBRES

87

tous ses biens, si elle en étoit coupable: mais point de preuves : premiere raison qui lui assure sa vengeance , parce que tout accusateur doit prouver son accusation , lorsqu’elle est grave. D’ailleurs , point de présomptions , point d’indices ; & au contraire , preuves demontrees d’une haine capitale , d’un dessein réfléchi de perdre sa femme ; excès de toute espece , qui ont precede son accusation , menaces , diffamations, attentats, machination de preuves par lettres contre son honneur & sa vertu , tout a été mis en oeuvre par le sieur Lapalme, pour venir a bout de ses projets. Son accusation contr’elle, dans l’ordre de ses excès , est le dernier; c’étoit aussi sa derniere ressource. » Mais la calomnie du mari , vis-ade sa femme , sur une accusation d’adultere , entraîne la necessite de la séparation de corps ; autre espece de punition , qui n’a rien de relatif à celle a laquelle le sieur Bourotte a conclu , & qui exige quelques reflexions particulieres. » La dame Lapalme ne parlera plus des faits détailles dans ses plaintes , & sur lesquels elle avoit fondé sa premiere demande en séparation de corps. Sans les

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag