Page 70

62 CAUSES pour prendre la poursuite, si le sieur Lapalme l’abandonnoit. Cette fermeté déconcerta le coupable ; peut-être eût-il voulu n’avoir pas donné cette plainte ; mais il espéra tirer, par les longueurs & les negotiations, ce qu’il n’avoit pu obtenir par l’éclat & la crainte. Il fit entendre quelques témoins qui n’ont déposé de rien ; deux mois s’étoient déjà écoulés, il étoit forcé dans sa marche, il tenta la saisie - revendication au couvent. L’huissier dont il se servoit, étoit digne de lui ; la meilleure partie des meubles étoit enlevée par stratagêeme, avant que la dame Lapalme & le sieur Bourotte eussent pu soupçonner quel étoit l’officier qui agissoit, & quel pouvoit être son titre. Le sieur Bourotte fut assez heureux pour être éclairé par un bon conseil ; il arrêta l’expédition, en réclamant la protection de la justice ; le bruit qu’il fit intimida l'huissier ; il fut contraint de se soumettre à la demande en référé, &, sur le référé, le lieutenant-criminel, qui étoit déjà instruit, fit rétablir provisoirement les meubles dans le couvent, & renvoya les parties a l’audience. Ce coup manqué fit faire un mouve-

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement