Page 298

148

CAUSES

la preuve de l’inimitié de ce témoin ? Jamais il n’a eu de procès avec le sieur Auger : ses liaisons avec la demoiselle Thomas font aussi chimériques, & incapables de faire rejeter fa déposition : ce qui irrite le sieur Auger, c’est le dépot que ce témoin a fait des lettres de ce cure : mais ce depot étoit nécessaire pour prouver la sincérité de fa déposition. Il résulte donc , de ces faits & des dépositions, 1°. que le sieur Auger étoit le confesseur de la demoiselle Thomas; 2°. qu’il l’a diffamée en secret & en public ; 3°. qu’il a cherché a imputer son crime a des gens qui, loin d’avoir jamais mal parlé de la demoiselle Thomas , n’en avoient, au contraire, dit que du bien, fa conduite ayant toujours été réguliere; 4°. qu’il a soutenu cette diffamation par ses écrits, & a cherché a la diminuer & à la réparer par les mêmes écrits , en avouant son crime ; 5°. que les pas, les demarches , les sollicitations du sieur Auger, ses promesses, ses offres de tout réparer , de payer les depens & de conner des actes qui devoient rétablir la reputation de la demoiselle Thomas dan s route fa pureté ; que tout enfin , dans ce qu’il a fait &dit, jusqu’à ses variations Sc ses con tradictions mêmes, établit qu’il est coupable envers la demoiselle Tho-

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement