Page 274

CAUSES 124 interrogatoire , & les parties furent renvoyées a l’audience. La fille Thomas demanda une reparation d’honneur , & dix mille livres de dommages & intérêts, avec défenses de récidiver , & l’impression & affiche de la sentence , au nombre de 500 exemplaires. Le curé de Réau conclut a être décharge de l'accusation , à 3000 liv. de dommages intérêts, applicables aux pauvres de sa paroisse, & à l'impression & affiche de la sentence, au nombre de 150 exemplaires. Dans une requête verbale du 4 Juillet 1771 , la fille Thomas disoit qu'il résultoit de l’information , des lettres, & de l’interrogatoire du curé de Réau , que cet ecclésiastique avoit dit publiquement, tant au curé de Sussy , qu’à d’autres ecclésiastiques qui étoient à dîner chez ce dernier le 7 Mai 1770, que la demoiselle Thomas menoit une vie scandaleuse avec un ecclésiastique voisin ; qu’il falloit en avertir son oncle ; qu’il avoit charge le sieur Fauvel de cette démarche ; qu'il avoit mandé au curé de Montreau qu’on pourroit trouver assez de preuves pour déshonorer quelqu’un qui lui étoit cher ; que ces propos ont porté les coups les plus funes-

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement