Page 258

CAUSES 108 dans le cours de son voyage, elle accable cette malheureuse esclave, & de travaux auxquels elle ne peut suffire, & de mauvais traitemens sans exemple. Une traversée orageuse force le capitaine de relâcher à Cadix ; &, pendant que les passagers sont à terre, on laisse Emilie sur le vaisseau, seule de femme, exposée aux insultes des matelots, & manquant de l'absolu nécessaire. On débarque à Brest au mois de Janvier, & elle est aussi-tôt placée dans une maison de force. Elle n’avoit apporté avec elle que les vêtemens légers qui suffisent dans la colonie ; la rigueur de la saison & du climat exigeoit qu’on lui en fournît d’autres ; mais la dame Taffart ne s’occupant pas de ce soin ; elle part, emportant avec elle le pécule d’Emilie, & la laissant sans secours & sans ressource contre la misere & le froid. Emilie arrive enfin à Paris ; elle est ramenée chez moi. Je la reçois, parce qu’il faut, avant tout, prendre soin d’elle ; mais on me demands une reconnoissance, une décharge, & je la refuse, parce qu’il s’en faut bien que je quitte la dame Taffart des engagemens qu’elle a contractés envers moi par sa conduite.

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement