Page 257

CÉLEBRES.

107 auroit été, ce me semble, d’acquitter, avec de l’argent, un genre de service qu'on ne paie point autrement, & de contribuer ainsi à l'aisance d’une malheureuse esclave. Après trois mois de séjour au Cap, la dame Taffart se disposa à repasser en France. Il falloit faire une traversée considérable. C’étoit alors que les soins d’une esclave lui devenoient plus précieux encore. Ces femmes, d’une constitution plus robuste que les Européennes, accoutumées à l’air de la mer & au roulis des vaisseaux, n’en ressentent point d’incommodité, & leur service n’en est point interrompu. Depuis trois mois, cette esclave étoit assidue auprès d’elle ; elle résolut de l’amener en France. Abusant alors de l’empire que sa qualité d’intendante lui donnoit sur l’esprit de mon fondé de procuration ; abusant de mes lettres , qui portoient qu’on lui vendît ou qu’on lui louât Emilie à son choix, elle se la fit remettre, en promettant, par une reconnoissance du 12 Août, de me l’acheter, & de s’entendre du prix avec moi, suivant mes intentions.

La dame Taffart s’embarque alors, &

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement