Page 250

100 CAUSES D’abord, après le remboursement de ce récépissé, & avant son exploit, je lui ai offert l'’argent. Enfin, en réponse a son exploit, je l’ai sommé de venir le recevoir chez mon procureur, à la charge de me remettre les deux reconnoissances que j’avois fournies, l’une pour la somme, & l’autre pour la mulâtresse. Ainsi je ne suis point en demeure sur cet objet, & le sieur Mercier peut, quand il le jugera à propos, retirer de chez mon procureur, la somme de 2112 livres, argent de la colonie, à la charge de me remettre mes deux reconnoissances des 15 Mai & 12 Août, ou des décharges équivalentes de l’argent & de la mulâtresse. Le second chef de demande du sieur Mercier, porte fur les gages qu’il réclame pendant les trois mois que j’ai séjourné à Saint-Domingue. Mais, pour que je dusse des gages, il faudroit que j’eusse loué l’esclave : or, par sa lettre du 21 Décembre 1779, le sieur Mercier me l’avoir offerte, ou à titre d’emprunt, ou à titre de propriété, en observant qu'il n'en retiroit aucun revenu depuis trois ans. Par ma réponse du 5 Janvier 1780,

je ne l’ai acceptée qu'à titre d’emprunt. Arrivée à Saint-Domingue, les circons-

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag