Page 238

88

CAUSES

» dans la tendresse qu’il conserve en» core pour elle.Il rendra une mere » toujours chérie, a des enfans dont » la naissance devoir cimenter a jamais » l’union qu’elle voudroit briser aujour» d’hui. Il rendra enfin une femme aux » soins de son menage & aux devoirs de » son état. La demoiselle F.... s’accou» tumera a ne voir, dans le mauvais » succès de sa demarche, que l’effet » naturel de la violence, de l’étourderie » & des fausses combinaisons qui la lui » ont suggérée. Le gout des frivolités » & de l’indépendance, fera place, dans » son cœur, à celui des vertus domes» tiques. Rendue à des penchans plus » doux & plus purs, elle reconnoitra en» fin qu’il est, pour une femme ver» tueuse, une forte de jouissance plus » digne d’elle, & plus capable d’assuret » son bonheur. Le calme renaîtra du » sein de l’orage. La maison conjugate » reviendra ce qu’elle n’auroit jamais dû » cesser d’être, l’asyle de la paix, & le » séjour des plaisirs attaches a une heu» reuse médiocrité ».

Par arrêt du 14 Mars 1782 rendu a l’audience de la grand’chambre du parlement de Toulouse, la séparation a été ordonnée pour le terme de quatre années

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement