Page 233

CÉLEBRES.

83

» son cœur à le chérir, étoit-ce une » raison pour vouloir le couvrir d’op» probre ? » Qu’elle se résere un instant a l’épo» que de son mariage, ni la diversité » des gouts, ni l'opposition dans les » sentimens, suites necessaires de la dif» férence des âges, ni les cinq enfans » du premier lit, n’effrayerent fa cou» rageuse tendresse, Elle envisageoit » alors, comme le dernier terme de » ses espérances, de partager avec le sieur R .. l’aisance dont il jouissoit, & » les travaux qui la lui avoient procu» rée. Elle n’a pas eu plutôt gouté les » douceurs d’un bien être auquel elle n'a» voir pas été accoutumée, que fa délica« tesse a commencé a s’éveiller. Les ma» nieres de son mari qui jusqu’alors ne lui » avoient paru que simples & franches, » ont commencé de lui paroître brus» ques & grossieres; fa bonhommie n’a » plus été qu’une indifference criminel» le ; son économie, une avarice sor» dide ; ses juste refus, des brutalités… » dès ce moment l’imagination s’est frap»pée ; l’esprit s’est égaré ; le cœur s’est »révolté. Les conseils violens, les in» sinuations dangereuses ont fait tout le » reste-

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement