Page 225

CÉLEBRES. 75 » quel droit ce rémoin va-t-il commenter les offres qu’il pretend lui avoir été » faites, interpreter les intentions de » celui qui les lui faisoit ? De quel droit » va-t-il scruter les consciences, quand » il devoit se borner a attester des faits ? » Celui qui venoit de déposer, n’étoit» il pas assez horrible en lui-meme, fal» loit-il encore se montrer ingénieux a » lui prêter de plus noires couleurs ? Ce » n’étoit donc pas assez de présenter le » fils de R . . . . comme un enfant dé» nature, qui se dévoue a l’infamie ; il » falloit encore lui prêter l’abominable » projet de faire rougir le front de son » pere, après avoir fait fouiller fa cou» che. Un pared excès d’horreur n’en» trera jamais dans l'ame d’un enfant ; » il n’exista jamais que dans la bouche » de l’imposture. » Une réflexion se presente. Qu’est» ce qui a pu donner lieu a ces jac» tances, a ces facilités offertes par R.... » le fils, a un homme qui annonce qu'il » connoît la demoiselle R . . .. pour une » femme d'honneur ? Il paroît bien éton» nant que ce soit précisément a lui qu’il » adresse des offres de cette nature. Mais » encore, à quel propos lui auroit- il proposé la clef de fa maison, pour qu'il » put y entrer pendant la nuit, & aller

G2

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement