Page 198

48

CAUSES

» commerce , d’abord dans les monta» gnes de son pays , ensuite dans les » rues de cette ville , R ... se rendit sé» dentaire , en s’établissant à la place de » Rouaix , dans une boutique qui de» vint bientôt l’entrepôt de tous les che» veux & de toutes les peaux de lapin » que les auvergnats ses compatriotes lui » apportoient. » Elle l’est encore aujourd’hui : son commerce actuel roule sur ces mêmes objets , & ne differe du trafic qu’il faisoit autrefois, que par l’étendue & la consistance que lui a donné une succession de temps considérable , jointe à un travail actif & à une étroite parcimonie. » Il songea alors à se donner une » compagne , pour l’associer à ses tra» vaux & aux espérances de fortune » qui commençoient déjà à se réaliser » de jour en jour. Il la trouva dans la » personne de M.... S.... qu’il épousa » dans l’année 1752 , & avec laquelle » il a vécu pendant dix- huit ans dans » l’union la plus intime. » Il n’est aucun de ceux qui ont eu » quelque rapport avec la maison de ma » partie , qui ne soit prêt à lui rendre » publiquement » » » » » » »

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement