Page 197

CÉLEBRES.

47 » jeunesse , il parcouroit les bourgs , » villages & hameaux de son pays , » achetant des peaux de lapin & lievre , » qu’il alloit ensuite vendre dans les » villes les plus voisines , lorsqu’il en » avoit réuni une certaine quantité. Il » achetoit également aux hommes & » aux femmes de la montagne , leurs » cheveux , pour les venir vendre aux » perruquiers des villes. » Son petit fonds augmentant tous les jours , avec ses petits profits , il se vit bientôt en état de multiplier & d’étendre ses spéculations. Il se procura quelques coupons & mousseline de de lingerie , qu’il détailloit dans tous les lieux de son passage : s’il faut l’en croire , » son fonds de commerce se renouvel» loit jusqu’a dix & douze fois l’année.

» » » » » »

» Son ambition croissant avec ses fa» cultés , il se hasarda à venir exercer » sa pénible industrie sur un plus grand » théâtre. II arriva dans cette ville en 1750, » son paquet sur le dos. Mille person» nes se rappellent encore de l’avoir vu » colportant ses marchandises dans les » différentes maisons de la ville & des » fauxbourgs. » Enfin , après avoir ainsi promené son

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag