Page 178

28

CAUSES

sion de 1000 livres. Elle offrit de se retirer dans le couvent qu'il plairoit son époux de lui indiquer dans Toulouse. Ce n’étoit donc pas le desir de la liberté , qui déterminoit les démarches de cette femme , puisqu’elle offroit de s’enfermer dans un de ces asyles sacrés , qui , certainement , font bien fairs pour répondre aux maris de la fidélité de leurs épouses. Dans cette même assignation elle demanda la remise de ses hardes. Trois semaines après , le mari fit fignisier un acte à sa femme , par lequel il l’invite de revenir chez lui , avec offre de la traiter avec bonté , & de lui aecorder toute forte de satisfactions ; & par cette déclaration d’une amitié conjugale , il la somme de lui renvoyer les effets & marchandises qu’il suppose qu’elle lui a enlevés , & la menace de prendre la voie criminelle , pour la faire punir des vols dont elle s’est rendue coupable. Une accusation de vol , la menace d’un procès criminel , annonçoit - elle un caractere bien sociable ; & étoit-elle bien propre a faire réussir l’invitation dont elle étoit précédée ? On ne s’en tint pas à la simple

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement