Page 145

CÉLEBRES. 137 conpubliquement commis attentats des tre un citoyen protege par la loi dont le juge eft le ministre ; & on le puntroit lui-même , pour avoir exercé des fonctions. dont il ne pouvoit se dispenser de faire usage , fans se rendre prevaricateur lui-même ; c’est alors qu’il auroit fallu le punir , s’il fût resté dans l’inaction. On a objecté que la plainte s’étend à l'exposition d’une poupée & d'un éperon ,

& que cette méchante plaisanterie n'a été imaginée que dans le dessein de tourner en ridicule le juge & le cure de Belle garde ,

son oncle. Ce n'est-là qu’une supposition ; les adversaires n’ont pu l'avancer sans se rendre coupables d’une insulte excessive , qui les expose a une punition sévere. Quelle audace , de venir chez un juge pour l'injurier en face ? Quelle indigne raillerie, de lui demander acte des allegations téméraires qu’on? se permet de hasarder centre lui ? Quelle impudence, de requérir qu'il déclare pertinentes & admissibles les suppositions que le cure & lui ont perdu la raison , quele produit d’une licence effrénée ne peut concerner qu’eux , &. qu’ils doivent s’appliquer le ridicule qui en auroit été l'objet ! Tome CXVIII.

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement