Page 144

CAUSES 136 justice & 1’ennemi du crime, mais non l’ennemi des criminels, qu’il ne juge & ne condamne , que parce qu’ils font auteurs du crime que la loi lui ordonne de poursuivre & de punir dans ceux qui en font les auteurs.

Le sieur Coudert eft personnellement intéressé a la vengeance des délits sur lesquels il a décrété. Si le fait étoit vrai , il s’en-

suivroit que le sieur Coudert auroit du s'abstenir , en cette occasion ; mais non pas qu'il eût du être , dans d’autres cas, totalement privé de jurisdiction fur les récusans : il s’agissoit d’une effigie diffamante , qui a été placée , avec des écriteaux horribles, a la porte d’un citoyen qu’ils nommoient: comment le sieur Coudert pourroit-il être personnellement intéressé a ce délit ? Il n’est ni parent , ni allié du citoyen diffamé par cette effigie. On -s’est adressé a lui , pour obtenir vengeance de cet outrage , & I on ne pouvoit la demander qu’à lui ; tout autre officier étoit incompétent fur le territoire d’un juge auquel rien n’interdit 1’usage de ses fonctions. L’intérêt de l’ordre & du repos public lui faisoit un devoir étroit & indispensable d’exercer son ministere pour les maintenir , & réprimer des

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement