Page 124

116 CAUSES » après avoir vecu plus de 32 ans, en » parfaite intelligence avec son mari. » Qui a pu faire cesser, en 1756, tout » d’un coup, les douceurs d’une union » si précieuse a conserver pendant tout » le temps d’un manage, & dont la » perpétuité eft ft fort a desirer ? » » » » » » » » » » » » » » » » »

» Avez - vous bien refléchi a l’impor» tance des demarches que vous avez faites, aux inconveniens qu’entraîne souvent une demande en reparation à l’incertitude du jugement qui y est à prononcer ? » N’avez-vous point écouté gens de mauvais conseil ; des personnes qui pouvoient se croire intéresées a votre division ? » En un mot, dites-nous quels ont été le sujet & les circonstances de vos demarches, & de votre demande ? y seriez - vous assez obstinée pour y persévérer encore aujourd’hui ». « Les mauvais precédés que vous prétendez que votre mari a eus, pourroient être la suite de la conduite que vous avez tenue a son égard. Vous savez qu’il a rendu une plainte contre vous ; & vous ne pouvez disconvenir

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement