Page 123

CÉLEBRES.

115

» difficile de payer la provision de 4000 » livres. « Il doit d’autant moins s’y refuser, » que la dame Bonnissent lui tiendra » compte bien exactement, lors du par» tage de la communaute, de ce qu’elle » aura reçu de fa pension & de ses pro» visions ; ainsi ce n’est que son bien que » la dame Bonnissent demande a son mari » & qu’il a l’indignité de lui retenir ; » mais la dame Bonnissent se flatte que » la Cour, en lui accordant fa protecsa justice, y condamnera le » tion » sieur Bonnissent, qui n’a d’autres vues » que de la mettre hors d’etat de faire » juger le fonds du proces, & de se » perpetuer, par-là très-injustement, la » jouissance de 150000 livres, & de lais» ser la dame Bonnissent languir dans » fa vieillesse & ses infirmités, sans » aucun bien ». Avant de prononcer l'arrêt, on fit entrer le mari & la femme dans la chambre où ils alloient être jugés, & M. de Chavaudon, président, leur adressa ce discours : « On ne peut voir, dit-il, en adres» sant la parole a la femme, sans en » être étonné, une femme de votre âge » poursuivre une séparation de corps, K 2

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement