Page 121

113 » de rente, pour tout bien , comme il » paroit par ses procedures & écritures » du Chatelet ; ce qui prouve claire» ment, qu’il vouloit soustraire de la » masse de la communaute les 80000 » livres constatés par le proces - verbal » du mois de Septembre 1758, & ne » laisse aucun doute sur sa mauvaise foi. CÉLEBRES.

» Envain diroit-il que la pension & » les provisions qu’a eues la dame Bon» nissent lui ont produit 1800 livres par an. » Elle lui repondra que, sur les » gains & revenus de 150000 livres, à cinq pour cent seulement, il lui est » encore reste, de 7500 livres qu’il en a » retiré, au moins 5800 livres chaque » année. » Que les frais très-considérables du Châtelet & ceux du parlement, at» tendu les appels des sentences qui ad» jugeoient des provisions à la dame Bonnissent, qui ont été confirmées, & » les frais du procès-verbal & arrets qui l’ont ordonné, independamment des » depenses indispensables dans les maladies frequentes de la dame Bonnissent, » ont tout absorbé.

» La dame Bonnissent est actuelleK Tome CXVIII.

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Causes célèbres, curieuses et intéressantes de toutes les Cours souveraines du Royaume... Tome CXVII  

Nicolas-Toussaint Des Essarts, François Richer / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation...

Profile for scduag
Advertisement