Page 8

( 2 )

tation, appelée l'Espérance, située an Grand-cul-deSac , isle de la Guadeloupe : le contrat fut reçu par le notaire du lieu. Deux cent nouante mille livres , argent des isles, furent le prix de cette vente. Le contrat porte quittance d’un à-compte de trente mille livres. Les paiemens subséquens furent fixés, savoir: « La somme de vingt mille livres en sucre, comme » argent, par tout le courant du mois de décembre de » l’année prochaine qu’on comptera 1792. » Quinze mille livres en décembre 1798 ; et ainsi » continuer par 15,000 livres tous les mois de décembre » des années suivantes. » Les sucres rendus par l’acquéreur en la ville Pointe» à-Pitre, où le vendeur les recevra à chaque époque » de paiemens , d’après leur estimation en cette ville, » au titre du sucre, comme argent, pour le tout être » sans intérêt » Si ce n’est, à défaut de paiement exact à chaque » échéance, convenu qu’alors il courra de droit du » jour de l’expiration des termes non payés, jusqu’à leur » paiement, suivant le taux de l’Ordonnance, établi à » cinq pour cent. » Nous avons déjà dit que l’acquéreur a été constamment en paisible possession de cette habitation. S’il est une considération prise des événemens inséparables d’une révolution, ce ne peut être que dans ce sens que M. de Ferrayre n’a pas tiré de son habita-

Mémoire pour M. de Ferrayre, ancien chevalier de Saint-Louis  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la bibli...

Mémoire pour M. de Ferrayre, ancien chevalier de Saint-Louis  

Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection de la bibli...

Profile for scduag
Advertisement