Page 96

88

NOS CRÉOLES

de l’Européen, une tendance regrettable au dénigrement (elle ne recule pas même devant la dénonciation anonyme, à propos des choses les plus futiles). Mais on s’étonne de l’alliance des sentiments hautains avec la fréquence et l’humilité de forme du quémandage : c’est une plaie des milieux coloniaux. Il y a le quémandage aux places. Tantôt la demande est formulée hardiment. L'homme se croit une capacité. Il n’a aucune raison pour en douter et pour le taire. Il se propose pour un emploi vacant ou à créer, parce qu’il est le plus à même de le remplir. Encore lui doit-on savoir gré de s’offrir... et d’accepter. Tantôt la demande est l’essai d’un jeune, qui se découvre tout à coup des ailes pour voler... en même temps qu’il se voit très dépourvu d’autre chose. L'audace est souvent couronnée par la fortune. Qui s’imaginerait, en France, qu’une missive comme la suivante a été le point de départ d'une situation assez élevée pour son auteur ! Monsieur l'ordonnateur, La sollicitude nationale serait-elle de nature à confirmer un jeune homme dans une espérance qu’il peut avoir : 15 ans passés chez un notaire ont marqué de leur irréfragabilité l’atteinte première de celui qui sollicite et sa réputation duement enviée n’a rien à objecter. La jeunesse conserve-t-elle ses prérogatives. Ceci dit, je viens monsieur l'ordonnateur, vous demander une place dans votre administration surabondante et déclinatoire. Qu'a-

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement