Page 285

LE LANGAGE

277

CHANSONS

Le créole ne convient pas moins au genre léger de la chanson qu’à la fable. Il est très propre à exprimer avec vivacité, gaîté et sentiment, l’amour et la galanterie, à reproduire avec finesse et bonhomie certains récits d’aventures locales, toutes choses que l’on aime à répéter entre amis, avec les petites licences abritées sous la double modulation de la rime et de la note musicale. LISETTE (ancien créole de Saint-Domingue) 1. Lisette quitté la plaine, Mo perdi bonheur à moué ; Zieu à moué semblé fontaine, Dampi mo pas miré toué. La jour quand mo coupé canne, Mo songé z’amour à moué ; La nuit quand mo dans cabane, Dans dromi mo quimbé toué. Si to allé dans la ville, Ta trouvé jeune Candio, Qui gagné pour tromper fille, Bouche dou passé sirop. To va crer vo ben sincère, Pendant quior vo coquin trop; C’est serpent qui contrefaire; Crié rat pour tromper yo. 1

Créole et traduction d'après Ducœurjoly (l. c., II, 392). 16

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement