Page 208

200

NOS CRÉOLES

gues, a longtemps ôté comme la bourse des intérêts créoles : ils étaient là perpétuellement en hausse... au détriment de ceux de la marine nationale, trop fréquemment en baisse. Aujourd’hui, c’est à un ministère spécial que les intérêts coloniaux se débattent, avec le même succès que jadis au ministère de la marine. J’aurais là-dessus trop à écrire. Je ferai donc un choix parmi les documents que je possède. Je produirai suffisamment d' observations et de faits pour justifier mes opinions, réservant, s'il le faut, pour un autre ouvrage, ceux que je ne publie pas dans ce livre (1). * * * Dans les premières faveurs que la Révolution accorda aux classes opprimées les noirs ne virent que l’assurance d’une liberté illimitée et la satisfaction de leurs convoitises grossières. L' on assiste alors aux scènes les plus étranges. Les affranchis, enrôlés sous les drapeaux de la République, ne songent qu'à se livrer au jeu et à la danse, avec fureur; « ils se rendaient sur les habitations par escouades et se faisaient livrer des cannes et du vesou (gros sirop);... dans les marchés, ils exigeaient qu’on les servît avant tous les autres citoyens », et, chargés de maintenir l'ordre, ils ne provoquaient partout (1) [Vo ir mon Ethnographie criminelle coloniale.]

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement