Page 130

122

NOS CRÉOLES

nuit, devant la porte d'une case, attirent sur ses habitants une grêle d’ennuis et de calamités. Tout le monde sait aussi, qu’en brûlant des chandelles en l’honneur de quelques saints... ou de certains esprits vaguement entrevus par l’imagination, l’on s’assure à soi-même d’inappréciables faveurs et l’on procure à des voisins détestés les maux qu’on leur souhaite. Les filles en chômage allument des chandelles à la Vierge, pour trouver des amants généreux, et, chaque jour, d’autres chandelles brillent à méchantes intentions, provoquant les plaintes les plus bizarres devant les magistrats : Monsieur le commissaire, Permettez-moi de vous faire connaître la'cause de ma fâcherie avec Mademoiselle A... C’est une fille qui était très-liée avec moi depuis son arrivée de... Elle m’a fait connaître qu’un certain Monsieur X... de son pays lui avait amener ici. C'est alors qu'elle m'a fait connaître ce monsieur ne voulait plus la soigner. Elle m’a demandée pour venir chez moi brûler quelques chandelles. J’ai accepté, mais dès que j’ai parlé de cela à une autre personne qui m'a dit que cet homme était marié, je lui ai dit de ne plus venir chez moi pour faire une telle chose. Donc elle s'est trouvée bien piquée contre moi. Elle est partie en laissant chez (moi) une dernière chandelle que je vais vous apportée comme preuve de la vérité de ce que je vous raconte... Comme j’ai rendu tant de service à cette personne, qui est aujourd’hui mon ennemie, je pense que vous me rendrais justice...

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Nos créoles  

A. Corre / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles. Collection...

Profile for scduag
Advertisement