Page 96

90

ŒDIPE,

Quel sentiment d’amour en mon cœur se réveille ! Mes filles !... est-ce vous à qui je tends les bras ? CRÉON.

Oui, près de vous , seigneur , on dirige leurs pas. SCENE

VII.

LES MÊMES, LES DEUX FILLES D'ŒDIPE, conduites par Phœdime qui va les recevoir.

ŒDIPE. Où sont-elles ?. .. ô dieux ! rendez-moi la lumière ! Mes enfants, approchez !... embrassez votre... père ! ( Elles se jettent en pleurant dans les bras d’Œdipe. )

J’entends de longs sanglots sortir de votre sein ! Vous mouillez de vos pleurs ma criminelle main ! Ah ! je pleure avec vous ! dans mon destin funeste , De l’usage des yeux c’est tout ce qui me reste. Quel héritage affreux vous laissent mes forfaits ! Qu’allez-vous devenir ? où vivre désormais ? Quand l’âge amènera le temps de l’hyménée , Qui voudrait à vos jours unir sa destinée? L’opprobre de mon sang rejaillirait sur lui. Prince , à leurs faibles ans daignez servir d’appui ! Auront-elles le sort d’un père trop coupable ? Ah ! ne le souffrez pas ; soyez-leur secourable : Me Je promettez-vous ? CRÉON.

Oui, je vous le promets. ŒDIPE. Donnez-moi votre main... Pour prix de vos bienfaits,

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement