Page 66

60

ŒDIPE,

Qu’il fallût me laver de pareils attentats, Assez de renommée accompagnait ma vie Pour sauver ma vertu de cette ignominie. Eh ! pourquoi , si le trône avait pu me tenter , A la mort de Laïus ai-je craint d’y monter? J’étais roi, si quelqu’un pouvait prétendre à l’être ; Le Sphynx à mon courage aurait cédé peut-être.... Mais je vous vois régner sans en être jaloux ; Et satisfait du rang qui me reste après vous , Œdipe, je vous laisse au milieu des alarmes. Que ma condition m’offre bien plus de charmes ! Si quelque infortuné veut implorer son roi , Pour approcher du trône il est guidé par moi ; Par moi, la vérité s’y fait encor entendre. Vos bienfaits par mes mains vont au loin se répandre ; J’ai souvent le plaisir de voir sécher des pleurs , Et mon nom près du vôtre est placé dans les cœurs. De mon ambition voilà les témoignages ! Ainsi j’ai des méchants repoussé les outrages.... Mais je vois le Pontife. SCENE

IV.

ŒDIPE, CRÉON, LE GRAND-PRÊTRE, LE

PEUPLE.

CRÉON , au Grand-Prêtre.

Eclairez nos esprits ! ŒDIPE.

Le dieu vous a parlé ; que vous a-t-il appris ?

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement