Page 53

NOUVELLE.

47

Son digne père soutient ce malheur avec une résignation céleste : il est même assez maître de lui pour se disposer maintenant à nous faire une exhortation , comme il a coutume de le pratiquer en ces circonstances. Suivez-nous, monsieur, et vous allez l’entendre. Smith suivit cet homme sans proférer une parole. L’église était faiblement éclairée, excepté près du pupître, où le respectable Laroche était assis. Le peuple chantait alors un pseaume à la louange de cet Etre que leur pasteur les avait instruits à bénir. Laroche avait le cou penché, les yeux à demi fermés, l’air concentré dans une profonde méditation. Une lampe placée près de lui éclairait fortement sa tête , marquait les ombres de ses rides vénérables , et augmentait la pâleur de son front que couvraient à peine quelques cheveux blancs. La musique cessa. Laroche s’arrêta pour un moment, et la nature lui arracha une faible larme. Ses paroissiens étaient plongés dans la douleur ; Smith n’était pas 'moins affligé qu’eux. Laroche se leva : Père de miséricorde, dit-il, pardonne ces larmes, aide ton serviteur ; élève à toi son ame et celles de tout ce

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement