Page 49

NOUVELLE.

43

fusée, et que vous imaginez devoir être exquise , d'après l’effet que vous lui voyez produire sur nous. Pourquoi ne pas dire la même chose de la religion? Je vous jure qu’elle se fait sentir on moi avec le même ravissement. C’est une énergie, une inspiration que je ne voudrais pas perdre pour tous les plaisirs des sens et toutes les jouissances du monde : mais, loin de me faire abandonner ce qui me reste de ces douceurs de la vie, il me semble que la religion ajoute à leurs délices : l’idée que je les dois à la bienfaisance divine, augmente mon bonheur dans les biens que je possède; et quand le temps des revers est venu, elle prête de la force et de la dignité à mon affliction. L’homme, je le sais, n’est qu’un ver; cependant il me semble que je suis allié à la Divinité. Il y aurait eu de la cruauté à notre philosophe, de vouloir obscurcir du moindre nuage l’éclat d’une foi si pure. Ces entretiens, en.effet, étaient bien éloignés d’une recherche métaphysique ou d’une controverse religieuse. Il était, de tous les hommes que j’ai connus, le moins infecté de cette pédanterie et de cet esprit raisonneur qu’on porte dans les discussions. Il vivait avec

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement