Page 32

26

STANCES. O campagnes toujours chéries ! Est-ce bien vous que je revois ! Déja dans la paix de ces bois Je retrouve mes rêveries. C’est sous leur voûte que j’aimais : Sur la mousse où je me repose , L’espérance, aux ailes de rose, Sourit aux vœux que je formais. Aux sons de cette cornemuse Qui retentit dans les vallons , Je me rappelle les chansons Qu’amour inspirait à ma muse... Souvenirs présents à mes yeux , Vous me rendez ma jouissance ! Il n’est donc pas vrai, justes dieux , Que le cœur s’use dans l’absence ! Fallait-il que l’ambition De mon abri connût la route ? Ah ! je sais trop ce qu’il en coûte D’embrasser son illusion. J’ai vu le monde et ses misères; Je suis las de le parcourir : C’est dans ces ombres tutélaires, C’est ici que je veux mourir.

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement