Page 316

310

LA

NOUVELLE

J’ignore ce qui s’est passé : on m’a traînée hors de sa vue : j’ai perdu le peu de connaissance qui me restait, et quand j’ai repris mes sens, les murs de l’effroyable prison étaient entre elle et moi.

LETTRE A

LA

XXX.

MÊME.

vous écrire ? ah mademoiselle ! Ma sœur, ma compagne ! plaignez-moi mon amie ! Henriette ! tu n’es plus.... tu n’es plus au milieu de ce monde qui ne t’a point connue, au milieu des cruels qui t’ont donné la mort ! tu dors maintenant à l’abri de leur haine : ton ame n’est plus en proie aux tourments de l’amour ; tes yeux ne versent plus de larmes.. .. Va ! je te félicite ; je ne peux plaindre que les infortunés qui te survivent COMMENT

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement