Page 298

292

LA

NOUVELLE

jours cligne de vous, digne de la vertu ; mais l’amour fait mon destin , et je prévois qu’il fera ma perte.

LETTRE M.

DE

MURCÉ

XXIII. A

SÉLIGNY.

Vous avez raison de crier à l’injustice. Il est inoui qu’une mère enferme sa fille pour l’éloigner de vous , pour rendre Je 'calme à ses sens, pour ôter toute voie à la séduction. C’est un crime qui mérite toute la sévérité des lois, et vous ferez bien de les invoquer : les tribunaux ne pourront vous entendre sans être émus de vos plaintes. Vous ferez bien encore d’aller chez madame de Berville , lui demander compte de sa fille : elle vous le doit ce compte, par l’intérêt que vous prenez à sa famille , et elle ne manquera pas de vous exposer les motifs de sa conduite.... Insensé! votre lettre me fait pitié ! je n’y retrouve plus cette raison qui paraissait jeter quelques lueurs dans la nuit des passions : elle m’alarme sur votre état, et je crains que l’amour n’achève

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement