Page 289

CLÉMENTINE.

283

jalousie vient mêler à mes regrets ses poisons dévorants ; la haine , le dépit, la vengeance , toutes les passions fermentent dans mon cœur.

LETTRE HENRIETTE

A

XIX. ÉMILIE.

est parti ! il est parti ! Quand j’ai voulu le rappeler , il était déja loin ; il m’avait déja fui pour toujours. Je t’écris dans la chambre qu’il occupait. Je le vois ; je l’entends ; il est là ; il ne me sort point de l’esprit. Qu’il est désert ce parc ; où je l’ai vu si souvent ! comme tout y est morne et froid ! Mon amie, l’enchanteur qui embellissait ces lieux les a quittés ! Nous avons fait aujourd’hui sur l’eau une promenade projetée depuis longtemps. Que je m’y suis déplu ! il n’était point de cette partie , et j’ai pensé toute la journée qu’il devait en être. Je me suis rappelé celle que nous avions faite ensemble sur ces mêmes bords Hélas ! il faudrait l’oublier ce temps le plus IL

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement