Page 183

AUX ANTILLES.

177

Un triste événement suivit de près cette apparition. Le plus jeune de nos mousses tomba dans la mer : elle était grosse , et l’obscurité du soir la rendait effrayante. L’enfant fit un cri : on lui jeta un bout de cable, on s’efforça de l’atteindre ; mais nos soins furent inutiles. Dans notre position , un seul être enlevé à notre petite société laissait un grand vide. Nous suivions de l’œil, avec terreur , les flots où il se débattait, et bientôt nous cessâmes de Je voir. Les prières qu’on dit alors, dans ces ténèbres lugubres, à la vue de cet élément furieux qui nous menaçait encore , portaient dans l’aine un sentiment de crainte. C’étaient comme les gémissements d’une famille abandonnée dans un désert, et qui vient de voir un des siens dévoré par une bête féroce. L’enfant, dans la journée , avait échappé deux fois au même sort ; mais il lui fallut céder à sa destinée. En supposant qu’il saisît la carcasse dont j’ai parlé , et vers laquelle il pouvait nager, je le trouvais bien à plaindre d’être forcé d’y mourir de faim. Cependant j’avais observé que beaucoup de poissons la suivaient, attirés par ses coquillages. Etait-il impossible qu’il en prît quelques-uns, et qu’il trouvât ainsi à se I. 12

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement