Page 112

106

ÉMILE,

COMÉDIE,

SCENE

VI.

ARISTE, M. DORVAL, ÉMILE un peu animé. M.

DORVAL.

Quoi ! déja de retour ?... On vous a mal reçu ? ÉMILE.

C’est une cruauté dont je suis confondu !... Dans un coin du sallon Sophie était assise : Elle brodait ; j’approche , et d’une voix soumise , Pour l’absence d’hier j’implorais mon pardon $ Elle se lève alors pour quitter le sallon. Sa mère lui fait signe : elle reprend sa place, Mais d’un air composé dont la froideur me glace. Je voulais , en tremblant, bégayer quelques mots ; Mais madame Dorval a changé de propos. Je n’osais avancer, ni parler à Sophie : Elle me fait asseoir , et d’une voix polie Parle de ma santé, de mes amusements , Et même elle sourit dans de certains moments. Me voilà ranimé ! déja dans mon audace , J’allais baiser sa main pour assurer ma grace : On la retire ; et puis , se tournant fièrement, On prononce un monsieur si singulièrement ! Ensuite, m’accablant d’un mépris ironique , C’était des oui, des non qui faisaient sa réplique. Consterné, demi-mort de douleur et d’effroi, J’essayais d’attirer un seul regard sur moi. J’en reçois un... ah dieu !... quel regard ! de ma vie D’en avoir un pareil je ne me sens l'envie.

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Œuvres de Léonard. Tome I  

Nicolas-Germain Léonard / Ouvrage patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antill...

Profile for scduag
Advertisement