Page 1

Fiche élève

Classe de 2nde Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion.

Quelles sont les relations entre acteurs économiques ? Objectif : Les différents acteurs économiques échangent. De la main d’œuvre contre un salaire, entre l’entreprise et son salarié par exemple. C’est toute une chaîne d’échanges réels (biens ou services) ou monétaires qui est en place dans notre économie. Comment s’organisent ces flux ? Quel est le circuit d’acteurs économiques pour un produit quotidien comme une canette de soda ? Nous comprendrons ainsi pourquoi, dans le monde, en France et en Côte d’Opale, les phénomènes économiques comme la crise ou un bel événement peuvent bouleverser l’ensemble du circuit.

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 1/11


Fiche élève

Pourquoi y a t-il des échanges ? Document N°1

La valeur des choses

Vincent Van Gogh n’a vendu qu’une seule toile dans sa vie. Et en a échangé de nombreuses contre du pain. Prenons l’exemple des « Tournesols ». Au départ, Van Gogh a peint les premiers tournesols pour décorer la chambre à coucher de son ami Paul Gauguin. En 1891, l’écrivain Octave Mirbeau en achète un pour 300 francs. En mars 1987, même ceux n’ayant aucune affinité pour l’art ont appris l’existence de la série «Les Tournesols» lorsqu’un japonais a acheté le tableau pour l’équivalent de 40,8 millions d’euros lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à Londres. Ainsi dans le troc, ce qui valait une bouchée de pain a dépassé les 40 millions d’euros un siècle plus tard.

Exercice 1 : répondez aux questions à l’aide du texte a) Quelle relation économique Van Gogh a-t-il entretenu avec des boulangers, de son vivant ? b) Quelle était la nature de l’échange ? c) Imaginons que vous souhaitiez troquer votre collection de cartes pokemon de votre enfance contre un Ipod, l’échange sera-t-il facile ? Que pouvez-vous en conclure sur l’intérêt de fixer un prix et d’utiliser une monnaie ?

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 2/11


Fiche élève Document N°2 :

Les échanges matériels ou monétaires dans l’entreprise

Les actionnaires

Les salariés

L’actionnaire investit de l’argent de l’entreprise sous forme d’actions, il est propriétaire de « parts » L’entreprise reverse à l’actionnaire de l’argent si elle fait des bénéfices.

Le salarié travaille et gagne un salaire en contrepartie de sa main-d’œuvre.

L’entrepreneur Le fournisseur fournit un produit ou un service et est payé par l’entreprise pour cela.

Le client achète le produit contre de l’argent

L’entreprise paie des impôts et des taxes. L’Etat investit dans des autoroutes, des universités, ... Etc. Il joue aussi l’arbitre et définit les règles « du jeu » (protège le droit à la concurrence, le travail, ...) et aide les entreprises à se développer.

Les fournisseurs

L’Etat

Le ménage

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 3/11


Fiche élève

Exercice 2 : À l’aide du document, remplissez le tableau en vous aidant de l’exemple

Echanges uniquement monétaires (argent)

Echanges monétaires (argent) et réels (produit ou service)

La relation entre les actionnaires et l’entreprise

La relation entre les salariés (main d’œuvre) et l’entreprise (un salaire)

Exercice 3 : faites une recherche dans un dictionnaire ou sur internet Que signifie le mot « ménage » au sens économique ?

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 4/11


Fiche élève Document N°3 :

Les échanges dans la famille Marion est lycéenne à Calais. Sa mère travaille dans une boutique du centre ville et touche un salaire de 1500€ par mois. Son père est artisan et perçoit 2000€ par mois. Marion a un peu d’argent de poche par semaine et fait du baby sitting régulièrement chez ses voisins. Les parents de Marion louent leur appartement 500€ par mois, mais ils comptent acheter une maison très prochainement. Chaque mois, ils mettent de l’argent de côté sur un compte à la banque et d’ailleurs, la semaine prochaine ils ont rendezvous avec le banquier pour emprunter de l’argent afin d’acheter ce logement.

Exercice 4 : répondez aux questions à l’aide du document a) A quelle catégorie d’acteurs économiques la famille de Marion appartient-elle ? b) Dessinez le circuit des différents échanges évoqués dans le texte

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 5/11


Fiche élève Document N°4 :

Un circuit économique de la Côte d’Opale EDF Gravelines Fournit le colossal besoin d ‘énergie nécessaire à la fabrication de l’alu.

Fabrication de la canette En Côte d’Opale, Ball Packaging fabrique la canette en aluminium.

Le port Autonome de Dunkerque reçoit l’alumine

Les entreprises de maintenance industrielle entretiennent et réparent les machines. En Côte d’Opale, plusieurs centaines d’entreprises font de la maintenance industrielle.

Fabrication d’aluminium En Côte d’Opale, Rio Tinto Alcan fabrique des plaques d’aluminium.

Les entreprises de transport et logistique livrent les matières premières dans les entreprises et livrent le produit fini dans les magasins. Elles peuvent aussi stocker. Au départ de Calais, les canettes partiront pour l’Angleterre. En Côte d’Opale, il y a 11 000 emplois liés au transport logistique (routier, maritime, …).

Fabrication du cola Mise en canette En Côte d’Opale, il y a même une usine de Coca-Cola

1

2 Lyonnaise des Eaux Coca Cola utilise l’eau du Pas-de-Calais (meilleure que celle du Nord) par le biais du réseau de distribution de Lyonnaise des Eaux.

On sirote son Cola fabriqué en Côte d’Opale dans l’Europe entière !

Prenons l’exemple d’une canette de soda : c’est tout un ensemble d’entreprises qui travaillent ensemble pour fabriquer une petite cannette !!! Elles échangent des matières premières, des produits, des services et bien entendu de l’argent...

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 6/11


Fiche élève Exercice 4 : à l’aide du document, répondez aux questions a) Quelle entreprise échange des biens ? Quelle entreprise propose des services ? Il y a aussi encore d’autres entreprises qui interviennent dans ce circuit b) Par exemple, les entreprises qui fournissent les matières premières pour fabriquer le coca cola ! Le secret de fabrication du Coca-Cola est tenu secret, mais il faut une matière première bien connue pour le fabriquer. Laquelle ? c) L’élément 1 du circuit est resté volontairement vide. Grâce à l’image, indiquez quel secteur sera livré en Coca Cola pour désaltérer les touristes du côté du Touquet et de toutes nos stations balnéaires de Côte d’Opale ? d) L’élément 2, aussi ! Si on vous dit que l’aluminium est recyclable, quel type d’entreprise interviendra à cet instant ? On vous aide avec cette image !!!

Les phénomènes économiques Document N°5

une crise de confiance

Vous comprenez mieux pourquoi, quand ça va mieux (ou moins bien) c’est tout un ensemble d’acteurs économiques qui vont mal (ou mieux). Voici deux exemples : En simplifiant... pour expliquer une crise de CONFIANCE Mr Dupont travaille dans une entreprise de maintenance industrielle. La crise mondiale arrive en novembre 2008. Mr Dupont avait prévu de changer de voiture, voyant la bourse s’effondrer, les banques s’affoler, craignant pour son entreprise et son emploi, il remet son achat à plus tard. Comme de nombreux français. Les ventes de voitures s’écroulent, la production d’acier, de pneumatiques... et autres aussi. Mr Durand qui travaille dans la sidérurgie remet son projet de rénovation de maison, tout comme de nombreux français. Mr Alphonse, chef d’entreprise dans le BTP voit son carnet de commande baisser. Il réduit ses dépenses...comme de nombreux français. La crise est mondiale et tributaire de nombreux facteurs économiques complexes. Mais la confiance est un élément essentiel. Et quand un acteur d’un circuit économique ne va pas bien, cela peut impacter toutes les entreprises qui travaillent avec elle ! Source Ludodago pour les CCI Côte d’Opale

Exercice 5: à l’aide du document, répondez aux questions a) Soyons fous : on découvre des vertus anti-cancer au Cola, les ventes explosent. A qui bénéficie cette surproduction dans notre circuit économique de la canette de coca ? b) Soyons pessimiste : grève générale des transporteurs, plus aucun camion ne circule, qui va avoir des difficultés de fonctionnement dans notre circuit économique ?

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 7/11


Fiche élève Document N°6

Une coupe du monde gagnée et c’est l’économie qui va mieux ? Certains économistes l’ont appelé l’effet « zizou ». Certes en 1998, la France accueille la Coupe du Monde de football et l’organisation de la Coupe du monde de football n’est pas sans conséquence économique pour le pays hôte. Les sommes investies pour rénover ou construire stades et infrastructures sont considérables. Ces investissements qui concernent d’abord principalement les villes organisatrices, s’étendent dans tout le pays organisateur. Au total, plus d’un milliard d’euros sont investis dans la mise aux normes de stades de football l’amélioration des routes et divers moyens de transports. D’autres infrastructures comme les hôtels sont également concernées. Mais on voit aussi la victoire en Coupe du monde devenir un facteur positif pour la croissance. Suite au succès de l’équipe de France en 1998 le Produit Intérieur Brut (PIB) français s’est maintenu à un bon niveau de progression. Il progresse de seulement 2,3 % en 1997 contre 3,5 % en 1998 et 3,0 % en 1999. L’impact de l’évènement est difficile à évaluer du fait de la multitude d’autres facteurs rentrant en compte dans l’évolution du PIB. Mais nombre d’économistes ont pensé aussi que les français avaient « le moral » et donc investissaient, consommaient... Alors effet zizou ? Il faudrait qu’on en regagne une pour pouvoir vérifier ! Source Ludodago d’après Insee

Exercice 6 : a) Qu’est ce que le PIB ? b) A quelle position se situe le PIB de la France par rapport aux autres pays européens ? c) Pourquoi est-il un point de repère économique important ?

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 8/11


Fiche élève

L’offre et la demande L’offre et la demande désignent respectivement la quantité de biens ou de services que les acteurs sur un marché sont prêts à vendre ou à acheter à un prix donné. Souvenons-nous. C’était hier, à la récré dans une école primaire de Côte d’Opale. L’offre ? Deux Carambar. La demande ? Une « agate », cette merveilleuse bille translucide et multicolore. Mais que ce soit le troc à l’école primaire ou, plus tard, la revente le 25 décembre d’un cadeau de Noël sur eBay, pour trouver preneur, il faut que la demande existe. Autrement dit, que l’objet de l’offre soit convoité par une autre personne, et qu’il y ait accord sur le prix.

Ce n’est pas tout : si la demande d’un bien est supérieure à son offre, sa valeur d’échange – ou son prix dans la plupart des cas - augmente (si les agates sont rares et fortement prisées, elles vont valoir 3 puis 4 Carambars). Elle diminue dans le cas contraire (si tout le monde a des agates dans la cour de récré, ça va être difficile d’échanger contre des Carambar). Quand les producteurs vendent une quantité de biens correspondant grosso-modo à la demande globale des consommateurs, il n’y a pas tension sur le marché et « offreurs » et « demandeurs » arrivent vite à se mettre d’accord sur un prix. Il s’agit d’un « prix d’équilibre » qui maximise les avantages et minimise les inconvénients pour les deux parties. Quand la demande est supérieure à l’offre, cela fait monter les prix. Mais cela ne dure qu’un temps. Les fabricants, pour répondre aux demandes des vendeurs, vont augmenter leur production, faisant alors baisser le prix qui va progressivement revenir vers son niveau d’équilibre. Cependant, l’ajustement ne se fait pas instantanément. Pendant ce temps, le détaillant va bénéficier de prix plus élevés. L’inverse est évidemment vrai : si les prix sont trop élevés, personne n’achète, les vendeurs ne vendent rien, les stocks s’accumulent, et les fabricants ne reçoivent aucune commande. Pour vendre, le détaillant se trouve contraint de proposer des prix plus bas, qui vont relancer les achats. Il va reprendre ses commandes. Progressivement, le prix revient à son niveau d’équilibre entre offre et demande. Il est rare que l’offre puisse immédiatement faire face à la demande. C’est pour cela que les prix ne sont jamais stables, qu’ils montent et qu’ils baissent. Par exemple quand, en juin, la production de cerises est compromise par une mauvaise météo, l’offre ne peut pas suivre et le prix du kilo de cerises grimpe. Ludodago d’après Kezeco.fr

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 9//11


Fiche élève

Un autre exemple qui « fâche » un peu En mai 2010, le maillot des bleus est mis en vente à 70€ Mi-juin, même soldé à -40%, le maillot a du mal à se vendre La veille des éliminatoires, plusieurs grandes enseignes ont annulé des commandes.. «Les derniers camions de livraison de maillots ont fait demi-tour la veille du match d’élimination», raconte le directeur général d’un grand magasin de sport Le 23 juillet, le fabricant du maillot de l’Equipe de France réclamerait 10 millions d’euros de dédommagement à la Fédération Française de Football (FFF), selon le magazine France Football. Soit l’équivalent de ce qu’il lui paye en un an. La marque avait vendu environ 500.000 maillots de bleus en France en 2006. Quatre ans plus tard, les ventes seraient de 200 000 maillots...

Exercice 7 : à l’aide des deux documents, répondez aux questions a) Que se passe-t-il si la demande d’un bien est supérieur à l’offre (exemple : l’agate est rare, le maillot des bleus convoité) b) Que se passe-t-il si l’offre d’un bien est supérieure à la demande (exemple : tout le monde a de belles billes à l’école ou encore les bleus perdent et le maillot de l’Equipe de France ne fait plus rêver) ? c) Que se passe-t-il quand la quantité de biens correspond à la demande ? d) Quel est le rôle du prix sur un marché ? e) Plusieurs exemples vous sont donnés : le carambar et l’agate, le maillot de football, le kilo de cerises : pouvez-vous citer d’autres exemples de produits courants dont les prix fluctuent selon l’offre et la demande et font l’actualité ? (pour vous aider : grogne des agriculteurs, ou de vos parents à ... la station-service, etc...)

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 10//11


Fiche élève

Vrai ou faux, testez vos connaissances Vrai Le troc est une forme d’échange

L’actionnaire et l’entreprise échangent des biens matériels

Le ménage au sens économique du terme, c’est nettoyer sa maison Les familles échangent avec les banques, leurs employeurs pour subvenir à leurs besoins (travail, salaire, emprunt) Avec toutes les ressources économiques qu’on a en Côte d’Opale, on pourrait fabriquer une canette de Coca de A à Z Avec toutes les ressources énergétiques qu’on a en Côte d’Opale, on pourrait trouver du pétrole Les entreprises sont tellement liées entre elle par les échanges économiques que si l’une d’entre elle subit la crise, les autres en pâtissent généralement aussi La victoire des bleus à la Coupe du Monde de 1998 a relancé l’économie on a appelé ça l’effet « coup de boule » Quand la demande est supérieure à l’offre, les prix augmentent

Quand l’offre est supérieure à la demande, les prix baissent

L’USBCO peut proposer autant de billets qu’il veut, la demande est toujours là

Dans un marché, quel qu’il soit, les prix sont toujours stables.

Si les salaires augmentent, la consommation est plus importante

Si le chômage augmente, la consommation baisse

Opaliavenir - Fiche élève n°11 - Acteurs économiques

Page 11//11

Faux

acteur_economique_fiche_eleve  

acteur economique fiche eleve