Issuu on Google+

FONDATION SAUR

Rapport d’activités 19 juin 2009 - 18 juin 2010


Sommaire

 Interview du président du Conseil

4à5

d‘administration

 Les organes décisionnaires

 Les moyens d’action et la sélection

6à8

9 à 10

des projets

 Les projets dotés

11 à 37

2


Interview La fondation Saur grandit-elle comme vous le souhaitez ?

Joël Séché Président du conseil d’administration de la Fondation Saur

J.S. : le conseil d’administration souhaitait prioritairement que les actions soutenues soient systématiquement parrainées par des collaborateurs et que les projets de mécénat de compétences soient encouragés au sein du Groupe. Cette année, et parmi tous les dossiers qui nous ont été proposés, le comité d’évaluation a sélectionné 25 beaux projets, que vous pouvez découvrir dans ce rapport d‘activité 2009-2010. Le mécénat de compétences s’installe progressivement, tant dans l’esprit des collaborateurs que dans celui des associations qui ne savent pas toujours quelles interventions solliciter. Alors oui, je trouve que la fondation grandit bien.

Pourquoi avez-vous souhaité une implication aussi forte des collaborateurs ? J.S. : j’ai fait une équation toute simple. La France compte un million d’associations et 13 millions de bénévoles. Si on rapporte ces chiffres aux 10 000 collaborateurs du Groupe sur le territoire, il apparaît qu’environ 2 000 d’entre eux sont membres d’une association et donnent de leur temps, de façon désintéressée. Comment une entreprise telle que la nôtre pourrait-elle faire abstraction de cet investissement ? Nous nous devons d’accompagner leur engagement dans la mesure où il s’intègre aux trois piliers de la fondation, à savoir l’environnement, l’insertion et l’humanitaire. En contrepartie, nous leur demandons d’être totalement impliqués dans le montage du dossier et, si le projet est retenu, dans le suivi de sa bonne exécution. Autre particularité, c’est précisément le rôle et la composition du comité d’évaluation. J.S. : le conseil d‘administration avait souhaité expérimenter la formule lors de l’exercice précédent. Je rappelle que ce comité d’évaluation, qui décide de 100 % des dotations, est composé de deux membres du conseil d‘administration, de quatre collaborateurs experts permanents et de quatre autres collaborateurs sélectionnés pour leur motivation pour un mandat d’une année. Cette formule a donné entière satisfaction, notre confiance leur est renouvelée. Leur rôle est parfois ingrat, lorsqu’il faut refuser une dotation ou demander des comptes lorsqu’un projet se déroule mal, mais le plus souvent extrêmement gratifiant tant les réactions des associations dotées sont chargées d’émotion. Ils ont parfois la sensation d’être 3 des Père Noël !


Interview Votre sentiment sur la grande variété des projets ? J.S. : c’est ce qui fait la richesse de la fondation et en même temps le gage de son indépendance. D’une manière générale, aujourd’hui, plus d’un projet sur deux concerne une action à l’international et dans des pays où nous ne sommes pas obligatoirement implantés. De nombreux projets en France concernent également des villes dans lesquelles nous ne sommes pas présents. En d’autres termes, et pour être tout à fait clair, devons-nous lier les actions de la fondation à nos intérêts commerciaux ? Je ne le pense pas. La détresse, le manque de moyens n’ont pas de frontières. A contrario, il est certain que le fait de soutenir des associations liées à des territoires sur lesquels nous intervenons déjà est un atout puisque nous pouvons les faire bénéficier de nos réseaux et de notre parfaite connaissance du tissu politique, économique, social et souvent associatif local. En juin 2012, la fondation aura achevé son premier cycle de cinq années. D’ici-là, que fautil lui souhaiter ? J.S. : en premier lieu, que les collaborateurs, impliqués ou non dans des projets, se sentent fiers de l’action de leur fondation. Ils faut également lui souhaiter d’avoir à traiter de plus en plus de dossiers ce qui constituerait un excellent indicateur de satisfaction et même si notre budget annuel de 136 000 € ne nous permettra pas de multiplier les dotations, au risque d’en réduire sensiblement le montant. Enfin, dernier point, souhaitons-lui de continuer à servir l’intérêt général avec autant d’enthousiasme à l’heure où l’individualisme prédomine.

Un des 25 projets dotés en 2009-2010 Agir pour le Cambodge La fondation Saur finance l’achat de matériels (four, vélos, uniformes) pour les étudiants défavorisés de l’école Sala Baï qui forme à 4 métiers de l’hôtellerie et de la restauration (salle, cuisine, réception, femme de chambre-valet d‘équipier).

4


Les organes décisionnaires  OBJET : « La fondation a pour objet la réalisation, à but non lucratif, de projets d'intérêt général liés au développement durable et notamment dans les domaines du lien social, des œuvres humanitaires, de l'insertion professionnelle et de la préservation de l'environnement ». Créée en juin 2007, et au-delà des actions menées par le groupe Saur en faveur de la responsabilité sociétale, la fondation Saur apporte une réponse logique et opportune à l’ambition du Groupe d’être une société dans la cité qui agit local mais pense global et qui porte des projets au service d’un intérêt collectif.  LE CONSEIL D’ADMINISTRATION Membres fondateurs > Joël Séché (directeur exécutif du groupe Saur) > Olivier Brousse (directeur général du groupe Saur) > Daniel Baumgarten (directeur délégué de Tredi et trésorier de la fondation) > Valérie Decaux (directrice des ressources humaines du groupe Saur et secrétaire de la fondation) Membres représentants le personnel > André Larigauderie (représentant des collaborateurs du groupe Saur) > Jean-Luc Murat (représentant des collaborateurs du groupe Saur) Membres représentants les personnalités qualifiées > Gérard Worms (vice-président de Rothschild Europe) > Jean-Pierre Balligand (député de l’Aisne) > Jérôme Bignon (député de la Somme)  LES MOYENS La fondation Saur bénéficie d’une dotation initiale de 680 000 €, assurée à parts égales par Bouygues et Saur. Ce capital lui autorise un programme de financement annuel de 136 000 € par an sur cinq ans.

5


Les organes décisionnaires  LE CONSEIL D’ADMINISTRATION Une fois par an, le conseil d’administration apprécie les initiatives menées et propose de nouvelles orientations stratégiques. Il est le garant de la bonne gestion de la fondation.  L'ÉQUIPE DE LA FONDATION Le délégué général assure l'instruction et le suivi des projets ainsi que l'interface avec les associations.  LE COMITÉ D’ÉVALUATION Il examine et sélectionne deux fois par an les projets en cohérence avec les axes de la fondation. Il soumet au conseil d‘administration de la fondation les projets présélectionnés d’un montant supérieur à 30 000 € et décide de l’attribution ou non d’une dotation aux projets d’un montant inférieur, dans le cadre d’une enveloppe globale fixée chaque année par ce même conseil d’administration. Composition du comité : le délégué général, deux membres du CA, quatre experts (RH, développement durable, juridique, technique) et cinq collaborateurs sélectionnés pour leur motivation pour un mandat d’une année.

6


Les organes décisionnaires  LA PAROLE AU COMITE D’EVALUATION : « Faire partie du comité d’évaluation de la Fondation Saur a été pour moi un retour sur des valeurs essentielles d’une société dans les deux sens du terme. J’ai été très heureux de voir autant de projets sortir et d’avoir apporté une pierre à cet édifice, par l’intermédiaire de la Fondation » - Bruno Cellini, chef de projet ingénierie (Stereau Sud) et membre du comité d’évaluation. « Même si l’impression est de donner quelques gouttes d’eau à cet océan de demandes de partenariat, les hommes et les femmes de Saur se positionnent comme des acteurs de l’humanitaire sur lesquels on peut compter » - Jean-Noël Viot, directeur exploitation région Nord-IDF-Normandie (Saur Maurepas) et membre du comité d’évaluation. « Une ouverture sur le monde au travers des projets soumis, nous permettant de participer à la générosité de la Fondation. Un grand merci à tous pour cette aventure » Martine Dian, cadre ressources humaines (Coved Toulouse) et membre du comité d’évaluation.

Le comité d'évaluation

7


Les moyens d’action et la sélection des projets Le groupe Saur a la volonté d’engager sa fondation dans une action innovante en mettant à la disposition des projets qu’elle soutient les compétences et les valeurs d’un grand Groupe. L’accompagnement d’une action peut prendre la forme d’un :  Soutien financier : les porteurs de projet doivent motiver et spécifier leurs attentes au travers d’un dossier projet à remplir et retourner à la fondation. En fonction des délibérations du comité d’évaluation ou du conseil d’administration, ils bénéficient d’une dotation pour engager le projet présenté.  Soutien humain : au travers d’un mécénat de compétences, le groupe Saur met des collaborateurs à disposition de la structure bénéficiaire en manque de compétences spécifiques. Cette "délégation" de compétences s'effectue sur le temps de travail des collaborateurs volontaires. La sélection des projets s’effectue de la manière suivante :  L’origine du projet Les projets peuvent être transmis à la fondation soit par un collaborateur du groupe Saur, soit directement par le porteur de projet (association, entreprise, ONG, collectivité dans le cadre de la coopération décentralisée…). Un collaborateur ne peut pas parrainer une structure dont il est le président ou le trésorier. Les aides de la fondation ne peuvent pas bénéficier à des projets personnels portés par des collaborateurs du Groupe.

8


Les moyens d’action et la sélection des projets  L’évaluation du projet Avant d’être transmis à l’équipe de la fondation, le collaborateur parrain émet un avis sur le volet technique et financier du projet, condition préalable à un examen, ou non, par le comité d’évaluation. L’utilisation de la dotation doit être précisément spécifiée et motivée. Elle ne peut être affectée qu’à des dépenses d’investissement et non de fonctionnement. Une synthèse du projet, intégrant le rôle du collaborateur, est présentée au comité d’évaluation.  L’accord du comité d’évaluation

Si le comité d’évaluation juge que le projet entre dans les critères de la fondation et qu’il décide de répondre favorablement à la demande de dotation, une convention régit les devoirs et obligations du bénéficiaire et de la fondation, et encadre le partenariat entre chacune des parties. La fondation finance directement le bénéficiaire. Cette convention engage les deux parties à mener à bien la réalisation du projet en fixant une date limite du versement des fonds et l’échéancier éventuel. C'est le parrain du projet qui remet au bénéficiaire le chèque de la dotation accordée.  Le suivi du projet Tout projet doit être obligatoirement parrainé par un collaborateur du Groupe. Par son intermédiaire, l’association doit informer régulièrement la fondation de l'évolution de son projet en lui envoyant des photos, des factures ou justificatifs, un point sur l'état d'avancement et toute autre information qu’elle juge nécessaire au bon suivi de son projet. La convention spécifie la nécessité d’un rapport d’activité émanant de l’association et du parrain pour que le comité juge de la bonne utilisation des fonds versés.  Le mécénat de compétences L’entreprise a également la possibilité de promouvoir le mécénat de compétences qui prendra la forme d’un prêt de main-d’œuvre. L’entreprise mécène met ses 9 collaborateurs à la disposition de cette structure selon une procédure établie.


Les projets soutenus

Insertion professionnelle, préservation de l’environnement, œuvre humanitaire.

25 projets soutenus par la fondation Saur Juin 2009 - juin 2010.

10


Agir pour le Cambodge  Présentation Agir pour le Cambodge est une association loi 1901 créée en 1985. Elle a pour but de collecter de l’aide humanitaire pour le peuple khmer et, plus spécifiquement, permettre à de jeunes cambodgiens de milieux très pauvres de s’insérer dans la vie active en se formant aux métiers de l’hôtellerie. Au cours des 7 dernières années, l’association a formé 620 étudiants (64 % de filles) qui ont été embauchés dans les trois mois après l’obtention des diplômes.

 Le projet Le projet consiste à participer au financement de la promotion 2009-2010 de l’école Sala Baï qui forme à 4 métiers de l’hôtellerie et de la restauration (salle, cuisine, réception, femme de chambre-valet d‘équipier). La fondation Saur finance des achats de matériels (four, vélos, uniformes) pour les étudiants.

Dotation : 5 000 € Lieu : Siemp Reap (Cambodge) Marraine : Elise Grousset Saur siège - Responsable médias

La marraine « Je suis partie au Cambodge il y a 2 ans avec l’envie d’essayer de faire un voyage le plus équitable possible. Nous y avons découvert plusieurs restaurantsécole dans lesquels on mange divinement tout en soutenant le programme éducatif. Allier le plaisir des papilles avec la satisfaction d’un geste utile m’a donné envie, de retour en France, de soutenir une association d’insertion tournée vers l’hôtellerie. APLC agit depuis 25 ans dans ce pays et forme depuis 7 ans une majorité de filles à ces métiers »

11


© And’Amos

And’Amos  Présentation And’amos est une association loi 1901 créée en 2007 qui a pour but de proposer et organiser des projets de solidarité via des actions humanitaires au sein du lycée Notre-Dame de Guingamp.

Précédemment, l’association a déjà permis aux élèves du lycée de partir distribuer des fournitures scolaires et transmettre des règles d’hygiène relatives à la gestion de l’eau.

 Le projet Le projet consiste à entreprendre les travaux d’adduction d’eau potable par source gravitaire de 3 villages malgaches (2 100 habitants) de la communauté d’Andohajango (nord de l’île). Il contribuera à diminuer les maladies liées à la mauvaise qualité de l’eau, à l’origine de nombreux décès d’enfants. La fondation Saur finance un barrage de captage, les fondations du réservoir et un filtre à sable.

Le parrain « Mon métier au quotidien consiste à assurer la production et la distribution d’eau potable sur des territoires depuis longtemps desservis. L’idée de pouvoir contribuer à apporter l’eau à des populations isolées et, par ce biais, de réduire la mortalité infantile sur des territoires beaucoup moins privilégiés a vivement retenu mon attention. Pour cette raison, j’ai souhaité accompagner le projet de l’association And’amos en sollicitant la fondation Saur »

Dotation : 5 000 € Lieu : Andohajango (Madagascar) Parrain : Christophe Salaun Saur Ouest - Responsable production d’eau potable

12


Antenna Technologies France  Présentation Antenna Technologies France est une association loi 1901 créée en 2002. Sa vocation est de couvrir les besoins fondamentaux des plus démunis en leur donnant la possibilité de combattre eux-mêmes les maux dont ils souffrent. Mettre en place des solutions locales et innovantes en adaptant et simplifiant des technologies est la mission d’Antenna. La lutte contre la malnutrition (grâce à la culture locale de spiruline) et l’accès à l’eau potable (grâce à la production locale de chlore) sont aujourd’hui les deux domaines d’action.

 Le projet Le projet a pour objectif de fournir à 9 000 personnes un accès durable à l’eau potable par le biais de 7 installations de fabrication locale de chlore. Cette potabilisation se fera par électro chloration grâce à un appareil appelé Wata qui fonctionne sur le principe de l’électrolyse de l’eau salée. La fondation Saur finance l’achat de 7 kits Wata ainsi que le suivi et la formation du comité de gestion local. Dotation : 3 300 € Lieu : 3 régions du Burkina Faso (Ouahigouya, Fada et Sahel) Parrain : Raphaël de Bodman Saur siège - Trésorier Groupe

Le parrain « La nature du projet, proche de nos métiers, m’a tout de suite semblé une bonne idée pour faire connaître nos savoir-faire dans le domaine et en adéquation avec nos valeurs d’opérateur de proximité, responsable et solidaire »

13


Areec  Présentation

© Areec

Areec (association pour la recherche et l'échange en éducation comparée) est une association loi 1901 créée en 2006. Elle a pour but d’effectuer des projets de développement éducatif et d’améliorer les conditions scolaires des enfants dans les pays en développement (construction d’école, soutien scolaire, activités ludo-éducatives…).

Le parrain En 2006, l’association a créé la bibliothèque d’Aguafria et a formé des animateurs au sein du centre aéré créé sur place, au Salvador, qui accueille quotidiennement les enfants.

 Le projet Le projet consiste à construire le centre scolaire de la communauté de la « Colonia Complejo España » avec l’aide des familles permettant de scolariser 130 enfants. Jusqu’alors, lorsqu’ils étaient scolarisés, les enfants devaient parcourir à pied 4 km le long d’une voie rapide pour rejoindre l’école la plus proche.

« J’ai découvert l’Amérique latine pendant deux ans dans le cadre de mon service national. Travaillant au sein de l’ambassade de France, j’ai été en contact avec diverses ONG. Quand Areec m’a sollicité pour un projet au Salvador de construction d’une école et d’alphabétisation des enfants, j’ai immédiatement été sensible à cette cause. L’enthousiasme dont fait preuve cette association et son implication locale permettent de lutter contre l’illétrisme »

La fondation Saur finance le toit de l’école.

Dotation : 3 000 € Lieux : Communauté de España (Salvador) Parrain : François de Tarragon Coved - responsable services aux industriels

14


Association des Amis du Village de Tmamna  Présentation Les Amis du Village de Tmamna est une association loi 1901 créée en 2004. Elle a pour objet la réalisation du forage d’un puits, l’installation d’une station de pompage solaire et toute action de développement du village de Tmamna et de la commune rurale d’Ouled Boussaken, au Maroc.

Le parrain  Le projet Le projet consiste à construire un château d’eau, des bornes fontaine, à installer une pompe électrique, à l’adduction (du puits jusqu’au château d’eau) sur les villages de Messnawa et Chmada Zaouiat Sghir, dans la commune rurale d’Ouled Boussaken, au Maroc (100 km de Marrakech), à apporter de l’eau au village, à développer les cultures et l’élevage et à éviter l’exode rural. La population concernée est évaluée à 1 000 habitants.

La fondation Saur finance la construction des deux bornes fontaines.

Dotation : 6 000 € Lieux : Ouled Boussaken (Maroc) Parrain : Didier Morère Coved - chef de groupe d’exploitation GrandQuevilly

« Je suis très heureux d’avoir été choisi comme parrain de l’association. J’ai beaucoup de respect et d’admiration envers ces gens qui font preuve d’humanisme et qui participent à rendre ces sourires que la vie a empêché d’exister. C’est pour cela que j’ai souhaité les encourager car apporter l’eau au centre des villages permet de scolariser les enfants qui n’ont plus besoin d’aller chercher l’eau a plusieurs heures de leurs village »

15


Autisme Vendée  Présentation Autisme Vendée est une association loi 1901 créée en 2006. Elle a pour but de soutenir et promouvoir en Vendée une prise en charge spécifique des personnes présentant de l'autisme et un accompagnement de leur famille, durant l'enfance, l'adolescence et l'âge adulte. Depuis 2007, l’association a organisé six journées de formation et deux rendez-vous « rencontres » permettant d’échanger entre parents et professionnels.

 Le projet Le projet consiste à créer un service d’aide et d’accompagnement éducatif destiné aux familles ayant un enfant atteint d’autisme ou de Troubles Envahissants de Développement (TED). Bénéficiaires : 21 familles dans un premier temps identifiées. La fondation Saur finance l’achat de matériels pour réaliser les bilans et évaluations des autistes.

Dotation : 2 800 € Lieu : Vendée Parrain : Isabelle Martin Saur Centre-Ouest - Assistante

La marraine « Fin 2006, j’ai rencontré l’association Autisme Vendée. J’étais à l’époque en recherche sur le handicap de mon fils. Grâce à elle, j’ai découvert qu’il était atteint de troubles autistiques, de par les contacts qu’elle m’a permis de prendre avec des professionnels de santé. Depuis, ses progrès sont énormes et j’ai bon espoir sur son avenir. J’ai eu envie de faire profiter de mon expérience en m’investissant d’avantage. Le handicap ne doit pas rester une fatalité pour les parents »

16


Cap Marseille  Présentation Cap Marseille est une association loi 1901 créée en 1996. Elle a pour but d’imaginer, développer et réaliser des actions dans les domaines maritime et fluvial afin de lutter contre toutes formes d'exclusion des personnes en difficultés. Depuis 1999, Cap Marseille mène des actions au bénéfice des publics en difficulté sociale issus des quartiers sensibles de Marseille. En 2001, Cap Marseille développe plus concrètement des actions de sensibilisation à l'environnement et crée des postes d'animateurs environnement.

 Le projet Le projet Ecole Méditerranéenne Itinérante de l’Environnement (Emie) consiste à sensibiliser tous les publics à la protection du milieu marin dans les principes du développement durable. La fondation Saur finance l’achat d’un igloo gonflable pour l’accueil des enfants, permettant la mobilité d’action.

Dotation : 5 000 € Lieux : Marseille (France) Parrain : Pierre-Jean Mola Saur Sud-Est - Station d’épuration de Marseille

Le parrain « Agir pour la protection et la promotion du patrimoine maritime naturel et culturel, en favorisant l'insertion des personnes en difficultés, est un projet porteur pour l'image de Marseille, qui s'inscrit dans le cadre du développement durable. Marseillais d'origine, je ne pouvais pas rester insensible à ces actions qui correspondent de plus à ma quête intellectuelle. Pour ces raisons, j'ai souhaité parrainer l'association Cap Marseille, auprès de la Fondation Saur »

17


© Comité de jumelage

Comité de jumelage Pontivy  Présentation Le Comité de jumelage PontivyOuélessébougou est une association loi 1901 créée en 1987. Elle a pour but de sensibiliser la population pontivienne aux problèmes des pays du tiersmonde, proposer des actions concrètes de solidarité, développer des relations avec ces pays.

La marraine L’association a déjà réalisé deux groupes scolaires de deux classes, un jardin d'enfants, l’aménagement d’une maternité, d’un bloc opératoire, d’une salle d'hospitalisation, d’un cabinet dentaire et la reconstruction du marché.

 Le projet Le projet consiste à améliorer la santé et la qualité de vie des populations rurales de Ouélessébougou (Mali - 40 000 habitants, 80 km de Bamako) en contribuant au développement et au maintien de l’approvisionnement en eau potable (réhabilitation des forages).

« La distribution d’eau potable dans les pays tels que le Mali est tellement complexe mais tellement essentielle aux populations, que le projet de parrainer cette association était une évidence. Ce qui m’a séduite particulièrement est certes la réhabilitation de forages mais surtout l’engagement d’un suivi pour pérenniser le bon fonctionnement des installations »

La fondation Saur finance la réhabilitation de 3 forages. Dotation : 6 000 € Lieux : Ouélessébougou (Mali) Marraine : Marina Le Corguillé Saur Ouest - chef de secteur Morbihan

18


Eau soleil ©

Eau Soleil  Présentation Eau soleil est une association loi 1901 créée en 2006. Elle a pour but la mise en œuvre de projets de solidarité internationale à travers des actions de développement durable, la promotion et le développement des énergies renouvelables, la réalisation de chantiers intergénérationnels et tout type de formation en partenariat avec les acteurs locaux. L’association a déjà réalisé six installations de pompage solaire au Maroc et a réalisé un projet de pompage solaire en Guinée en février 2006.

 Le projet Le projet consiste à réaliser une adduction d’eau par pompage solaire au village marocain d’Aït Ouajjoud (200 habitants) pour l’approvisionnement de 35 litres d’eau/jour/personne. L’alimentation actuelle est assurée via 7 puits donnant une eau non traitée et en quantité insuffisante. La fondation Saur Grunfoss type SQF.

finance

une

Dotation : 7 400 € Lieux : Aït Ouajjoud (Maroc ) Parrain : Laurent Daoudal Saur Ouest - chef de secteur Pluduno

pompe

Le parrain « J’ai connu Eau Soleil par l’intermédiaire d’un ami, coprésident de cette association, qui me parlait régulièrement des projets qu’ils ont chaque année au Maroc. C’est donc tout naturellement, lorsque j’ai su que le groupe Saur offrait la possibilité de parrainer un projet humanitaire, que je me suis tourné vers Eau Soleil. Pour deux raisons, le sérieux de leurs projets depuis plusieurs années, et la nature du projet qui correspond à notre image et notre activité »

19


© EDR

Enfants des rizières  Présentation Enfants des rizières est une association loi 1901 créée en 1999. Elle a pour but d’aider les enfants du sud-est asiatique. Parallèlement à des actions de scolarisation et de santé sur des jeunes de la région de Phnom Penh, EDR est en collaboration avec l’ONG cambodgienne « L’eau pour tous », située à Siemp Reap.

 Le projet Le projet consiste à forer des puits (profondeur 30 à 50 mètres, pompe manuelle) dans des villages cambodgiens de la province de Siem Reap (900 000 habitants), dépourvus d’approvisionnement en eau potable. La fondation Saur finance le forage de 4 puits dans le village de Lbeak dimensionnés pour être utilisés par une dizaine de familles chacun.

La marraine « Le projet présenté par l’association Enfants des Rizières, que j’ai le plaisir de parrainer, m’a particulièrement touché car il va bien sûr permettre de forer les puits mais aussi et surtout de venir en aide à un village dans lequel les habitants - les enfants notamment - boivent une eau de surface infectée, d’où des maladies hydriques très fréquentes et une mortalité infantile élevée. Grâce à ces puits, les habitants seront moins souvent malades et les enfants plus souvent à l’école ! »

Dotation : 3 000 € Lieux : Lbeak (Cambodge) Marraine : Josette Renaudineau Coved siège - assistante commerciale

20


© Familles rurales

Familles rurales de Le Poiré-sur-vie  Présentation Familles rurales de Le Poiré-sur-vie est une association loi 1901 créée en 2006. Elle a pour objet l’épanouissement des familles et le développement de leur milieu de vie. Dans le cadre du projet Togo, l’association a pour objet de mener des actions afin de venir en aide au village d’Aledjo Kadara.

 Le projet Le projet consiste à créer un mini réseau d’adduction d’eau pour le village d’Aledjo (Togo) en partenariat avec Aqualliance (association de professionnels de l’eau bénévoles) pour une communauté de 3 500 habitants. La fondation Saur finance les canalisations reliant le réservoir à la borne-fontaine du dispensaire.

Le parrain « J’ai été particulièrement séduit par la fidélité des générations successives de jeunes au village d’Aledjo. On y trouve toute leur générosité prête à découvrir des conditions de vie et culturelles bien différentes. Je connais bien ce projet car nous travaillons depuis 3 ans de manière bénévole au montage technique de ce projet dans le cadre de l’association Aqualliance »

Dotation : 6 000 € Lieux : Aledjo (Togo) Parrain : Cédric de Linage Saur Centre-Ouest - responsable marketing

21


© Fondation Thoiry

Fondation Thoiry-Peaugres  Présentation La Fondation Thoiry-Peaugres est un fonds de dotation créé en 2009. Elle a pour objet d’initier des actions en faveur de la protection de la biodiversité et de l’environnement. Ces actions sont menées à la fois dans le milieu naturel et dans les parcs zoologiques.

 Le projet Le projet consiste à construire une aire de jeux des énergies renouvelables sur le site de Thoiry (Yvelines).

La marraine « Le Parc de Thoiry a souhaité étendre la sensibilisation au développement durable à tous les visiteurs de son parc (450 000 visiteurs annuels). Pour les plus petits, une création d’aire de jeux sur la thématique des énergies renouvelables et du développement durable a été envisagée à laquelle la Fondation a bien voulu s’associer. Avec Colomba de la Panouse, nous avons imaginé expliquer la production de biogaz en utilisant le parallèle de la digestion de la vache. Un très beau moment de fusion des idées ! »

La fondation Saur finance l’atelier biogaz. Dotation : 4 000 € Lieux : Parc zoologique de Thoiry (78) Marraine : Sylvie Fleury Saur siège - Directrice Energies

22


Golfe Clair  Présentation Golfe Clair est une association loi 1901 créée en 2003. Elle a pour but de promouvoir la mise en place, avec l’ensemble des usagers du golfe du Morbihan, d’une charte de bonne conduite soucieuse de respecter les droits de chacun, de réduire les pollutions atmosphériques, visuelles ou sonores et de lutter contre les occupations abusives du domaine maritime.

 Le projet Le projet consiste à sensibiliser les habitants (5 000), les écoles (1 000 élèves) et les estivants (10 000) à la pollution via l’habitat. La fondation Saur finance les 9 types de panneaux positionnés sur les sentiers littoraux, sur la plage et le port, l’intervention dans les écoles avec diffusion d’un DVD de sensibilisation à la protection de la biodiversité aquatique. Dotation : 4 000 € Lieu : Arradon (France) Parrain : Pascal Kohaut Saur Ouest - responsable marketing

Le parrain « J’ai la chance de vivre dans une région qui borde le golfe du Morbihan. La « petite mer » comme on l’’appelle est victime de son attractivité touristique. Ainsi, l’association Golfe Clair participe depuis de nombreuses années à sensibiliser les usagers à la fragilité de cet écosystème. Mais la bataille n’est pas gagnée, avec une qualité des eaux sans cesse menacée. Aussi comment concilier les professionnels de l’ostréiculture, les touristes, les baigneurs, les jet-skieurs, les plaisanciers et les pêcheurs ? La fondation Saur permettra peut être d’inventer un langage compréhensible par tous et indispensable pour les futures générations »

23


H2Eau Casamance

H2Eau Casamance est une association de type ATEC (Association Temporaire d'Enfants Citoyens) créée en 2008 avec des élèves du lycée professionnel de l’Alba à Bergerac (Dordogne). Cette association a pour but de créer, de fabriquer et d'implanter dans l'écovillage de Koubanack en Casamance (Sénégal), une mini station de potabilisation de l'eau qui fonctionnera à l'aide d'énergies renouvelables.

 Le projet Le projet consiste à installer des panneaux solaires - qui fourniront l’électricité nécessaire au fonctionnement de la mini station - et à former les villageois sur son utilisation pour qu’ils puissent, par la suite, être autonomes. La fondation Saur finance les panneaux solaires.

Dotation : 5 000 € Lieux : Koubanack (Sénégal) Parrain : Jean-Marc Chastenet Saur Sud-Ouest - informaticien industriel

© H2Eau Casamance

 Présentation

Le puits

Le parrain « Le projet présenté par l’association H2eau Casamance, que j’ai le plaisir de parrainer, représente un fabuleux espoir pour des villages africains. La maîtrise des énergies renouvelables permettra de produire de l’eau potable. Une telle réalisation est un excellent moyen pour les membres de cette association et pour les villageois d’être sensibilisés aux concept du développement durable et des exigences économique, sociale et écologique »

24


© Home Afrique

Home Afrique  Présentation Home Afrique est une association loi 1901 créée en 2008. Elle a pour objet de faciliter les échanges et les missions à caractère sanitaire (dépistages, distribution de médicaments, de vêtements, de matériels scolaires, rencontre avec la population et les dispensaires locaux).

 Le projet Le projet consiste à créer un centre de santé primaire dans le village de MBentum (Cameroun - 10 000 habitants), avec une infirmière à demeure, afin d’assurer les soins de première nécessité, l’éducation et la prévention. C’est dans ce cadre, qu’un forage est réalisé afin de réduire la mortalité d’origine hydrique. La fondation Saur finance la réalisation du forage hors équipement (pompe manuelle).

Dotation : 6 600 € Lieux : MBentum (Cameroun) Parrain : Olivier Musset Saur Centre-Ouest - responsable QSE

Le parrain « L’eau c’est la vie, et malheureusement le manque d’accès à une eau potable est la première cause de mortalité au monde. Lorsque l’association Horizon médical Afrique (Home Afrique) m’a présenté son projet de réalisation d’un forage pour alimenter en eau potable un centre de santé primaire, il m’a tout de suite paru évident qu’il fallait proposer à la Fondation Saur de participer au financement de la réalisation de ce point d’eau potable qui permet de préserver les patients des contaminations infectieuses et parasitaires »

25


Inser’Volant 35  Présentation Inser’volant 35 est une association loi 1901 créée en 2009. Elle a pour but de former à la conduite automobile des personnes en situation d’illettrisme, en difficulté sur le plan cognitif et ne relevant pas de l’auto-école marchande afin de les aider dans leur projet de retour à l’emploi ou de maintien de leur emploi.

 Le projet

La marraine

L’association prévoit de former au permis de conduire 25 personnes par an en 2 sessions. Au démarrage, 7 personnes sont susceptibles d’être formées.

« Je sais combien, en milieu rural, l’obtention du permis de conduire est un gage d’autonomie, d’ouverture vers les autres et un préalable à l’emploi.

La Fondation Saur finance des achats de matériels (logiciel, ordinateurs, vidéoprojecteurs) pour l’enseignement pédagogique.

Aussi, j’ai souhaité soutenir l’association qui allie un double enjeu d’insertion par l’alphabétisation et l’auto-école.

Inser’volant 35 accueille ses premiers stagiaires depuis avril 2010 » Dotation : 5 000 € Lieu : Vitré (35) Marraine : Evelyne Brionne Saur Ouest - responsable Laboratoire

26


Kambavenir  Présentation Kambavenir est une association loi 1901 créée en 2008. Elle a pour objet d’organiser des événements permettant de financer des projets liés au soutien scolaire et sanitaire d’enfants défavorisés du Burkina Faso.

 Le projet Le projet consiste à réaliser un forage pour remplacer un puits existant, de mauvaise qualité, non sécurisé et tari en période de sécheresse. Cela permettra d’améliorer les conditions de vie, d’hygiène et de sécurité des 400 enfants de l’école de Didyr et des 800 habitants. La fondation Saur finance l’étude géophysique et implantation, les équipements (margelle et pompe).

Dotation : 5 000 € Lieux : Dydir (Burkina Faso) Parrain : Gilbert Laurenceau Saur Sud-Ouest - adjoint responsable Travaux TC Nersac

Le parrain « Impliqué dans l’association des parents d’élèves de notre commune, je suis naturellement sensibilisé par la scolarisation des enfants et leur bien-être. Travaillant dans une société de distribution d’eau, le projet de réalisation d’un forage pour l’école de Didyr par l’association Kambavenir m’a motivé à m’engager dans cette démarche. Elle permet une nette amélioration des conditions d’hygiène et de leur fournir de l’eau potable. Toutes ces actions (financement des frais de scolarité, de la cantine, forage, jardin potager …) favorisent la fréquentation de l’école primaire »

27


La Voix de l’Enfant  Présentation La Voix de l’Enfant est une association fédérative créée en 1983 et reconnue œuvre de bienfaisance. Elle a pour objet « l'écoute et la défense de tout enfant en détresse quel qu'il soit où qu'il soit ».

 Le projet Le projet consiste donc à équiper trois unités d’accueil médico-judiciaires en milieu hospitalier, dans trois villes différentes (Sens, Pointe-à-Pitre, Vichy) pour entendre les enfants victimes de violences sexuelles et autres maltraitances.

La fondation Saur finance le mobilier pour les 3 salles d’accueil. Les matériels et locaux sont destinés à mettre les enfants en confiance : canapé, table enfant, jouets, décoration chaleureuse, livres, ballons, tableaux…

Le parrain « La VDE m’a sollicité pour le financement de salles médicojudiciaires propices à l’écoute d’enfants en difficulté. Comment notre Groupe auraitil pu rester insensible à cette demande alors même que la dimension humaine est à la base de notre Groupe et de mes propres valeurs ? Cette action de la fondation pourrait être relayée par un accompagnement auprès de ces enfants afin de les sensibiliser à la protection de l’environnement, via nos sites, ce qui les redirigerait vers des choses plus positives ».

Dotation : 7 500 € Lieux : Vichy - Sens - Pointe-à-Pitre (France) Parrain : Pascal Grante Coved - Directeur région Est

28


Melvitafrica  Présentation Melvitafrica est une association loi 1901 créée en 2009. Elle a pour objet l’amélioration des conditions de travail des femmes de la Sotokacc (Société Toussiana Karité Comestible et Cosmétique), l’amélioration de la production et l’accès à l’eau dans le village de Toussiana au Burkina Faso.

Le parrain  Le projet Le projet consiste à construire un forage avec pompe à énergie solaire et un château d’eau (6 m3). La capacité du puits actuel ne suffit plus, d’où l’arrêt de la production de la Sotokacc (20 employés) en attendant qu’il se remplisse et à une pénurie pour les villageois (50 familles). La fondation Saur finance le forage.

« Cette jeune association a pour but d'améliorer les conditions de travail des femmes au Burkina en leur facilitant l'accès à l'eau. Ce domaine étant le mien, il m'était naturel de vouloir les aider à mener à bien leur projet. Pour moi, l'accès à l'eau potable est une nécessité pour chaque être humain »

Dotation : 6 300 € Lieux : Toussiana (Burkina Faso) Parrain : Bruno Cheroux Saur Sud-Est - responsable exploitation

29


Œuvres Sahel-Asie  Présentation Œuvres Sahel-Asie est une association loi 1901 créée en 1984. Elle a pour objet la mise en œuvre et le développement de micro réalisations dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la formation sur le territoire de l’Afrique de l’Ouest. Sur le territoire du Vietnam, elle réalise des programmes alimentaires et des travaux d’infrastructures sociales pour les enfants défavorisés.

 Le projet Le projet consiste à rééquiper la classe informatique du centre de formation professionnelle (CFP) de Phuoc Loc (Vietnam 70 km de Saïgon). Qualifiée d’école de la seconde chance, elle cible les jeunes défavorisés, les minorités ethniques discriminées avec des promotions de près de 200 jeunes.

La fondation Saur rééquipement pour formateur.

finance la moitié 32 étudiants et

Dotation : 6 000 € Lieux : Phuoc Loc (Vietnam) Marraine : Véronique Lamour Saur siège - direction développement durable

du un

La marraine « Les Œuvres Sahel Asie m’ont été recommandées par une amie vietnamienne, pour la qualité de leurs actions dans les pays les plus pauvres. Ce projet, lié à la formation et l’insertion, était urgent. Lors de mon passage au CFP, au cours de vacances, j’ai découvert une équipe très dévouée qui, depuis 2000, donne une 2nde chance à des jeunes et leur garantit un emploi à la sortie. J’ai constaté la mise en place des postes informatiques et fait la connaissance du jeune que je marraine à titre personnel »

30


© Pays d’Escurolles

Pays d’Escurolles - Lac Koboro  Présentation Pays d’Escurolles - Lac Koboro est une association loi 1901 créée en 1996. Elle a pour but la mise en œuvre du Jumelagecoopération entre le Pays d’Escurolles (groupement de communes du sud-Allier) et la région du lac Koboro, dans le cercle de Niafunké (Mali).

Le parrain  Le projet Le projet consiste à surcreuser une mare existante (superficie de 13 000 m² pour une capacité de 21 300 m²) alimentée par les eaux de pluie et la nappe phréatique. Objectif : améliorer la disponibilité de l’eau pour les 300 habitants de Babadengo, les troupeaux et continuer le développement du maraîchage. La fondation Saur finance 50 % des travaux de surcreusement.

« Le projet présenté par notre association m’a touché plusieurs raisons. Tout d’abord, le souhait de contribuer à une action humanitaire, afin d’améliorer le besoin vital en eau des villageois de Babadengo. Ces derniers remercient infiniment la fondation de les avoir accompagnés jusqu’au bout du projet. Seconde raison, les racines maliennes de mes grands-parents »

Dotation : 5 000 € Lieux : Babadengo (Mali) Parrain : Samuel Benzerfa Saur Centre-Est - responsable gestion réseaux de la filiale CBSE

31


Servir la Paix  Présentation Servir la Paix est une association loi 1901 créée en 1985. Elle a pour but d'agir concrètement pour la paix en diffusant, en particulier auprès des jeunes au travers d’actions humanitaires, des valeurs qui la favorise. Depuis sa création Servir la Paix est en relation avec la population de la commune malienne d’Anchawadj (Djebock). L’association Amis des Enfants des Ecoles Anchawadj (A.E.E.A) est son relais pour initier et suivre les projets localement.

 Le projet Le projet consiste à financer des travaux de réhabilitation du dispensaire de la commune d’Anchawadj (Mali). Ils seront réalisés par des jeunes de Mauguio (Hérault) encadrés par des membres de l’association et avec le concours de la population malienne . La fondation Saur finance les travaux de réhabilitation du dispensaire.

Le dispensaire

Le parrain « Le projet présenté par l’association Servir la Paix, que j’ai le plaisir de parrainer, m’a particulièrement touché car d’une part, il permettra de redonner l’accès aux soins au plus grand nombre grâce à la remise en état et au suivi de fonctionnement du dispensaire d’Anchawadj au Mali et, d’autre part, ce type de projet fédère et sensibilise de jeunes Français aux difficiles conditions de vie de populations de nombreux pays »

Dotation : 2 200 € Lieu : Anchawadj (Mali) Parrain : Alain Savry Saur Sud-Est - Contrôleur de gestion

32


Solidarité France-Afrique  Présentation Solidarité France-Afrique est une association loi 1901 créée en 1987. Elle a pour objet la promotion et le développement de centres médicaux et de toute action de nature humanitaire.

 Le projet Le projet consiste à équiper des groupements de femmes (UFEDEB) de décortiqueuses pour l’étuvage du riz à Bokoumbé (Bénin). Les groupements sont au nombre de 150 pour un total de 2 000 femmes. L’équipement permet d’obtenir un produit fini de qualité. La fondation Saur finance l’achat, le transport, l’installation d’une décortiqueuse, la construction d’un local, la formation technique du comité d’utilisation et de gestion et le suivi et l’évaluation du projet.

La marraine « J’ai été séduite par le projet présenté par l’association car il était porté par des groupements de femmes pour faciliter la scolarisation des jeunes filles. Une 1ère expérience dans une association d’insertion de femmes immigrées en banlieue parisienne m’a ouvert les yeux sur les difficultés des femmes ne sachant ni lire ni écrire dans notre vie actuelle. Avec le projet de SFA, j’ai eu le sentiment de continuer à œuvrer pour aider les jeunes filles à acquérir des connaissances essentielles pour pouvoir être autonomes dans leur vie d’adulte et choisir ainsi leur place dans la société »

Dotation : 6 000 € Lieux : Bokoumbé (Bénin) Marraine : Corinne Cyrot Saur Centre-Est - chef de secteur Aix-les-Bains

33


© Terre de Vie

Terre de Vie  Présentation Terre de Vie est une association loi 1901 créée en 1976. Elle a pour objet le secours immédiat et direct à l’enfant qui souffre, partout dans le monde.

 Le projet

Le parrain

Le projet consiste à apporter un secours d’urgence aux populations sinistrées par le cyclone Aila dans le district de Khulna au sud du Bangladesh (10 000 habitants concernés).

La fondation Saur finance le recreusement de 6 bassins et le forage de 4 puits profonds de 30 mètres incluant tube, pompe et margelle.

Dotation : 5 000 € Lieux : Khulna (Bangladesh) Parrain : Philippe Mandin Saur Ouest - chargé d’affaires centre LoireAtlantique

« Je suis entré en contact avec les correspondants locaux qui soutiennent cette association et qui se rendent d'une grande disponibilité pour venir en aide à ce pays qui en a tellement besoin. Il était urgent de secourir les deux régions du Banglasdesh les plus touchées par le cyclone, Sutarkhali et Banishanta »

34


T.R.I  Présentation TRI est une association loi 1901 créée en 1994. Elle a pour objet la mise en place de toute action contribuant à l’amélioration de l’environnement, la promotion de la création d’emplois pour des personnes en difficulté et de leur insertion sociale et professionnelle.

 Le projet Le projet consiste, dans le cadre de la gestion de l’espace naturel de la Côte de Moini (Doubs), à construire des abris en ossature et bardage bois pour abriter le cheptel et à installer des système de récupération d’eau de pluie. Le site sera accessible directement au public, aux scolaires qui seront mieux accueillis grâce à tous les abris et expositions pédagogiques installés. La fondation Saur finance la construction d’un abri de 18 m² pour le cheptel et l’acquisition de matériel de récupération d’eau de pluie pour l’abri principal.

Dotation : 6 400 € Lieux : Quingey (France) Parrain : Bernard Marchal Saur Centre-Est - chef de secteur Comté

Le parrain « Depuis 1994, T.R.I. développe des activités centrées sur le canton de Quingey (Doubs) afin de promouvoir le développement durable. D’où la naissance d’un projet de gestion conservatoire de la Côte de Moini. Ce site, inclus dans le périmètre Natura 2000 « Vallée de la Loue », est également site pilote du réseau des espaces naturels sensibles du conseil général. L’un des outils consiste à introduire sur ce site un troupeau de chèvres du Massif Central, race en voie d’extinction »

35


 BOUYGUES Siège social : 32, avenue Hoche - 75008 Paris Tél : 01 44 20 10 00 - www.bouygues.fr Bouygues - S.A. au capital de 341 622 482 € - RCS Paris B 572 015 246 - NAF 7010 Z.

 SAUR Siège social : Atlantis - 1, avenue Eugène Freyssinet - 78280 Guyancourt Tél. : 01 30 60 84 00 - www.saur.com Saur - S.A.S. au capital de 101 529 000 € - R.C.S. Versailles 339 379 984 - TVA intracommunautaire : FR 28 339 379 984 - NAF 3600 Z.


Rapport d'activité de la Fondation Saur 2009-2010