Page 1


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

C’est en écho à l’exposition "La Noix" de la bibliothèque, qu’est né cet atelier. Des images et une atmosphère, qui évoquent les temps anciens, le temps des ouvrages de dames et des causeries au coin du feu. Alors, nous avons ont suivi les chemins des croquets et des tissus, brodé des mots de dentelles, tissé mémoire et grain de folie ; Il fallait en découdre avec les consignes et les contraintes, afin de créer, de fil en aiguille une jolie fanfreluche… Avec Jacqueline, Nathalie, Patricia, Paulette, Sandrine, Soraya Et pour se mettre dans l’ambiance, un extrait de Tisserand d’Yves Duteil Mon ami tisserand Tu tisses avec le fil des ans La vie n’est qu’un fil éphémère Chacun la tisse à sa manière À la mesure de son talent Depuis la nuit des Temps Si tu devais tisser l’histoire Avec le fil de ta mémoire Et rattraper le temps perdu Comment t’y prendrais-tu… ? Mon ami tisserand Si tu devais tisser le temps ? 2


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Dentelles d’art tirées du catalogue d’exposition du musée des tissus de Bourgoin

3


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Un peu de vocabulaire, avec des mots liés aux tissus et à la couture piochés, en autres, dans le joli recueil de Lydia Flem " Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans". Batiste : Fine toile de lin Bogolan : Tissu malien teint Brocart : Étoffe de soie, brochée d’or, d’argent Bure : Tissu de laine assez grossier servant aux vêtements pour les religieux et en particulier pour les frocs des moines Calicot : Tissu de coton grossier tissé en armure toile et, par extension, une banderole Ciel de lit : Ensemble d’ornements ou de rideaux, pendus au-dessus d’un lit ou placés sur des colonnes rattachées à celui-ci Colifichet : Ouvrage de broderie collé sur un support de papier Crêpe de chine : Étoffe de soie naturelle ou artificielle légèrement crêpée Croquet : Galon dentelé qui sert à orner les vêtements Dentelle : tissu sans trame ni chaîne, généralement en fil de soie, exécuté par les dentellières à la main ou à la machine Échancrure : Coupure en forme de demi-cercle, de V ou de croissant Embrasse : Lien, cordon, bande d’étoffe, ganse de passementerie… qui, fixé (e) à une patère, sert à embrasser, à enserrer un rideau, une portière, en le/la tenant drapé (e) sur le côté Falbala : Aujourd’hui le falbala, qui date de la fin du règne de Louis XIV, s’appelle volant Fanfreluche : Petits ornements voyants de la toilette féminine, tels que passementeries, broderies, dentelles, nœuds, volants Feston : Broderie en forme d’arcs accolés Fil d’écosse : fil de coton retors qu’on traite par gazage et par mercerisage, ce qui lui donne un aspect à la fois régulier et brillant. Le mercerisage consiste à rendre des fils ou des étoffes brillantes et souples en les traitants à la soude alors qu’ils sont sous tension Galon : Bande étroite de tissu épais et serré qu’on pose sur le bord, les coutures de vêtements, de rideaux ou tentures, dans un but d’ornement ou pour les empêcher de s’effiler Giroline : Passementerie en forme de crête pour rideaux Gros-grain : Ruban un peu raide dont le tissage forme de gros grains. On l’utilise pour renforcer une ceinture Guipure : Dentelle (de fil ou de soie) sans fond, dont les motifs sont espacés, utilisée comme ornement de toilette ou dans la confection de rideaux d’ameublement Lambrequin : Étoffes pendantes et découpées en festons, souvent ornées de franges et de glands, qui décorent les ciels de lits, surmontent les rideaux d’une fenêtre Macaron : Ornement rond et bombé de passementerie

4


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Organdi : Mousseline de coton légère et apprêtée, sans doute originaire de Kounia-Ourguentch (l’ancienne Ourguentch ou Ourganda, ville de négoce entre Arabes et Chinois) au Turkménistan. L’organdi et l’organza sont deux étoffes similaires. Leur dénomination diffère selon les fils employés pour le tissage. Proches de la mousseline, ils se distinguent par leur aspect rigide. L’organdi et l’organza servent dans l’ameublement pour les voilages, dans l’habillement pour les garnitures de corsages, les robes de soirée. L’organdi n’est plus utilisé dans les costumes de danse car il est fragile et cassant. L’organza est par contre toujours employé pour les tutus romantiques Pain de sucre : Dé à coudre hispano mauresque. C’est aussi une marque de maillots de bain façon haute-couture marseillaise créée en 1983 Passementerie : Ensemble des ouvrages de fil (généralement d'or ou de soie) servant à orner les vêtements, en particulier les équipements militaires et les vêtements sacerdotaux, certaines pièces de mobilier et, autrefois, les voitures de maître, les automobiles, les voitures de chemin de fer Passepoil : Liseré, bande étroite de tissu ou de cuir qui borde certaines parties d'un vêtement ou les coutures, de manière à former une garniture en relief Pattemouille : Linge mouillé que l'on interpose entre le fer et le tissu pour repasser certains vêtements et donner de l'apprêt aux étoffes Pied-de-poule : motif tissé de textile d'habillement quasi similaire au pied de coq, mais qui en diffère par des motifs nettement plus petits; il représente des motifs de tissu à armure factice combinant l'armure avec ourdissage et navetage appropriés. C'est un tissé teint car les fils sont déjà teints avant le tissage Pourpoint : Le pourpoint est un vêtement du haut, porté au Moyen Âge et à la Renaissance par les hommes. C'est une sorte de veste courte et matelassée qui couvre le corps du cou à la ceinture. Il se porte avec des chausses et comporte un moyen de fixation pour les attacher dessus. Le pourpoint a été inspiré par le vêtement qui se portait sous l'armure pour protéger le corps Ruban : Bande de tissu, plus ou moins étroite, de longueur variable, servant de lien ou d'ornement Serpentine : Étroite guipure dont les bords forment des sinuosités arrondies en forme de dents Tarlatane : Textile importé d'Inde. Sa fabrication française s'établit à Tarare. C'est une étoffe de coton à tissage très lâche et très apprêté, contrairement à la mousseline, plus souple et légère. La tarlatane est employée pour la confection de robes de soirée, de coiffes et accessoires de lingerie ainsi qu’en couture pour les modèles ou les patrons. Elle est une étoffe très appréciée des jeunes filles : aussi jolie que le tulle mais plus solide et moins chère. Torsade : Rouleau de fils de soie, d'or, d'argent, tordus en hélice, en spirale, pour orner les rideaux, les tentures, les vêtements

5


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Bonjour Agathe. Je te vois dans ton manteau feutré comme un vieux lainage, avec ton chapeau à reflets. Je suis un vieux calicot. Iras-tu au bal ainsi vêtue ? Tu ressembles à une pattemouille ! Non, il te faut un taffetas moiré bleu ciel sur une tarlatane bordée de guirlandes de rubans et de dentelles, épinglée d’un petit bouquet de mariée, caché dans un coffret. Il te faut aussi te maquiller sans tarder. Ta peau est tannée, que de couleurs ! Tu es comme une fleur !

Jacqueline

6


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Souffle, souffle et enveloppe ma guipure… Laisse-moi m’envoler sur des flots légers. Mon feston, tel un bijou, brille au-dessus du brouillard et sert de voile au vent, pour voguer vers mon cœur… Enveloppe en douceur chaque pli… Attaque, galope, court, prend le maquis, pour découvrir en moi un soleil rouge éclatant qui n’attend qu’à s’embraser… Taille dans la haie tous les artifices à grands coups d’épée, enlève fioriture et maquillage pour ne garder de moi, que la fleur qui s’offre à toi. Héléna

Nathalie

7


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Un petit matin au lever, je suis sortie de mon emballage, organdi mousseux et fanfreluches moelleuses, toute érotisée par l’étirement des matières paresseuses la composant, légère comme des blancs d’œufs battus, si structurée qu’on aurait dit un drapé de porcelaine dont on a tiré la substantifique moelle. Sûr que je vais agrémenter la mise d’une greluche ! Que nenni, après un maquillage indispensable, c’est Camille qui me portera. Et Camille ? C’est pour se travestir qu’il va m’enfiler… Noir dessein ! Vivement la quille, que je retourne dans ma boîte, pour enfin redevenir un fantasme !… Patricia

8


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Je suis la volupté dans mes frous-frous coquins ; ces plis soyeux cachent une peau de bébé et peut-être aussi un lourd secret ! Je me pare de festons rouges pour faire la fête ; la finesse de ma taille ressemble à celle d’un mannequin mais dans le bar où je me trouve face à ma coupe de champagne, mes yeux se voilent et je craque ; je pars sourde aux souvenirs terribles du cobra face à la hache qui le menace. Clémentine, tu es belle, profite de la vie.

Paulette

9


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Marguerite, tu m’oublies ! Moi, ton petit falbala gris souris que tu as rajouté à ta première robe de bal. Et pourtant, tu en as passé des heures à me coudre, me gaufrer, piquant à l’endroit, à l’envers. Quel travail ! Marguerite, tu m’oublies ! Moi ton petit falbala gris souris, à la fois si sage et si coquin, qui pimentait ta robe d’organdi. Te souviens-tu de ce petit matin d’hiver où tu as ouvert la porte, les joues rosies d’émotion, guettant le regard de ton cavalier qui ne savait que dire ? Marguerite, tu m’oublies… Tu t’oublies. La vie a passé, empilant ses viles voiles sur ta mémoire, résiliant les sensations, assourdissant les couleurs bariolées d’autrefois. Marguerite, ressors-moi du tiroir de tes souvenirs, et avec moi, retrouve la légèreté de tes vingt ans.

Sandrine

10


Livres et Palabres

Palabres de Papiers – atelier d’écriture Mars 2017

Prends garde à ne pas me tacher de ton maquillage outrancier ! Tu es beau mais épargne-moi car je sublime qui tu es. Faite de sequins et de tous ces atours que d’autres voient comme des fanfreluches farfelues, toi et moi vendons du rêve au public, à nos fans. Reines du bal - travesties et authentiques, nous brillons, nous sommes le pouls de la nuit. Tu combles le vide de mon fourreau, embellis mon drapé et - par de subtils subterfuges - caresses et arrondis l’âpre vacuité de mon bustier. Tu es grâce à moi, cher amour, la femme.

Soraya

11

Croquets et Dentelles  

Association Livres et Palabres Atelier d'écriture Mars 2017

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you