Page 47

rythme et circulation

moines est comme un fil « chaque jour, chaque nuit, le passagequidess’enroule sans heurts. »  

Fernand Pouillon, Les pierres sauvages 3

Le rythme architectural est un élément important au Thoronet, car il se calque sur la journée très réglée d’un moine. Ce dernier voit ses tâches se répéter de la même manière tous les jours de sa vie autour des trois axes de la règle bénédictine : prière, travail et repos. L’architecture monastique doit se mouler autour de cette chorégraphie élaborée, facilitant les transitions et la fluidité entre la vie spirituelle et la vie matérielle de la communauté. Nous voyons par exemple que le dortoir des moines communique directement avec l’église, ce qui facilite leur déplacement en le réduisant au maximum pour les offices de nuit. N

12 11

14

7 9

6

10

13

5

8 4

3

1

0

(m)

Echelle

20 m.

2

1. Église abbatiale 2. Enfeu 3. Sacristie 4. Armarium 5. Salle capitulaire 6. Passage 7. Escalier du dortoir 8. Cloître 9. Lavabo 10. Cellier 11. Courette 12. Bâtiment des convers 13. Dortoir des moînes 14. Toiture-terrasse du cloître 47

Les pierres éternelles  

Travail de mémoire en semestre 9 pour mon master à l'école d'architecture de Bordeaux

Les pierres éternelles  

Travail de mémoire en semestre 9 pour mon master à l'école d'architecture de Bordeaux

Advertisement