Page 1

Imprimé sur du papie r re cylé , ne je te z pas ce journal sur la voie publique , donne z-le

L’Assemblée Générale p.2

Action Sociale p.3

Le Tournoi du Bon Vivre p.4

s a m M aga z i ne n° 4 3 - d é c e m br e 2 0 1 7 MENSUEL GRATUIT

LE SAM EST ADHÉRENT DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DES CLUBS OMNISPORTS (FFCO)

b ila n e t ob j e c t i fs 2 0 1 8 ! BASKET-ball Descendue à l’échelon inférieur l’équipe évolue cette saison dans le championnat pré-national. L’équipe présente un visage différent avec pas moins de 6 départs. Le noyau principal prend forme autour du capitaine Emmanuel Fradet et Maxime Pontens. Le groupe est assez jeune 4 joueurs de -20 ans et seulement 3 trentenaires dont Benoît Lassalle fraîchement arrivé dans le groupe qui a très vite retrouvé ses marques. Une cohésion et un état d’esprit retrouvés pour un objectif commun de faire bonne figure. Le bilan après un tiers de championnat disputé : 6 victoires, 4 défaites toutes à l’extérieur. Invaincus à domicile, les joueurs du coach Jamel Mana essaieront de le rester jusqu’à la fin de saison pour éviter une éventuelle descente. En effet, cette saison, 6 équipes sur 14 descendront à l’échelon inférieur. Le groupe vit bien, les jeunes sont bien intégrés à l’image de Georges Tournier et Tom Bobst qui sont même devenus des éléments majeurs de l’équipe première. La saison sera longue et difficile, cette équipe a du caractère, elle l’a montré notamment lors du derby gagné contre Saint-Médard à Robert Brettes. Djamel MANA (Entraîneur équipe première)

FOOTBALL

HOCKEY sur gazon

À l’approche des fêtes de Noël, si je devais faire un premier bilan, je dirais d’abord qu’il serait incomplet car l’issue des deux prochains matchs modifiera notre ressenti. En effet, il reste 6 points à prendre et nous devons en récupérer un maximum pour bien nous situer avant la trêve des confiseurs. Sinon, je trouve notre première partie de saison correcte, même si nous pouvons toujours faire mieux. Un début de saison en championnat cohérent avec une bonne entame et un parcours sérieux en coupe de France. (Élimination contre une équipe de NATIONAL 2 qui se fera plus tard éliminée par une équipe de LIGUE 2.)

Yann Ferrière (Directeur Technique)

RINK HOCKEY

VOLLEY-ball Après une belle saison 2016-2017 avec 4 titres collectifs « jeunes » Champions de Gironde (M13 F&G, M15F et M17F) et un titre de Champion de Nouvelle Aquitaine pour les M13G, nos équipes débutent la saison en occupant les hauts de tableau à l’image de nos deux Nationales 3 Féminines et Masculines invaincues après les 6 premières journées ! Cela est très encourageant pour 2018. Le recentrage sur la formation des jeunes et le développement de l’image et de l’attractivité de la section se traduit par le recrutement d’un agent de développement qui vient compléter le staff d’entraîneurs toujours aussi dynamique et compétent. Lla section affiche presque complet avec une progression de près de 15% de ses adhérents ! Merci la Ville pour avoir considérablement amélioré notre environnement de jeu après la réfection du sol et dernièrement de l’éclairage de nos salles Léo Lagrange et Daniel Colombier !!! Michel GACON (Président section Volley-Ball)

Pour cette saison 2017/2018, l’équipe 1 de hockey sur gazon est composée d’un grand effectif en nombre avec un savant mélange de jeunes espoirs et de joueuses d’expérience. Après la descente fin 2016 en Nationale 1 pour une année de transition et après avoir loupé de peu la montée, ce groupe a progressé et gagné en maturité. Cela se traduit par des rencontres abouties où le résultat fut acquis avec la manière en ayant gommé des fautes d’inexpérience notamment sur les phases défensives. A la trêve l’équipe occupe la deuxième place du classement avec 9 victoires et une défaite avec un écart significatif en termes de points avec ses poursuivants directs. La qualification pour les play-off est presque assurée avec comme objectif assumé la montée en première division !

A suivi une période compliquée face à des adversaires qui nous ont laissés peu de solutions pour pouvoir remporter ces matchs là. Après une période de réflexion et de réorientation, nous sommes actuellement sur une période positive de 4 matchs gagnés en championnat et en coupe. Cela nous a permis de retrouver une bonne dynamique pour se replacer à proximité du podium! À nous de continuer dans cette voie afin de valider l’objectif initial, à savoir une remontée dans l’élite régionale. Le groupe a été remanié en début de saison en incorporant de jeunes joueurs du club dans un effectif avec une moyenne d’âge peu élevée. Il se stabilise, apprend à se connaître même après 5 mois de vie commune. Il gagne en maturité et j’espère qu’il continuera à se bonifier tout au long de la saison. Verdict dans les semaines et les mois à venir! Johann RUFFAT (Entraîneur Général)

Un effectif stable, avec aucun départ et aucune arrivée significative contrairement aux autres équipes du championnat qui disposent d’un budget important. Conséquence directe : un grand turn over de joueurs chez des adversaires qui présentent tous les ans un 5 majeur différent et inconnu. Dans ce contexte, l’objectif est de continuer d’accrocher la coupe d’Europe (pour cela être dans les 5 premiers), ce qui représentera une 21e participation consécutive sur l’échiquier européen. Ce début de saison est marqué par un championnat très resserré en terme de niveau, 8 équipes sur 12 peuvent encore prétendre au podium. A 3 matchs de la mi-saison, et ce malgré un effectif réduit (dernier match à Nantes remporté 4 à 3 avec 6 joueurs sur la feuille de match au lieu de 8 possibles) l’équipe première reste dans les objectifs annoncés en début d’année. Antoine Défossé (Entraîneur équipe première)


AG : TEMP S F OR TS DE L A VI E D u C LUB © Christian couly

Le 10 novembre 2017, deux assemblées générales étaient proposées au nombreux public présent pour ces réunions statutaires.

ÉDITO

M i c h e l C A D I LH O N Président du SAM

Assemblée(s) Générale(s)… suite Dans mon précédent propos, j’évoquai certains projets, écrivant même qu’ils étaient pour de nombreux adhérents, nébuleux, abstraits ou mal compris. Je me dois, au vu du déroulement de notre AGE, d’admettre que certains de mes choix d’avenir pour le SAM, qui sont aussi ceux de l’équipe dirigeante et de la majorité du Comité Directeur, ne sont pas partagés par plusieurs sections. Même si je reste persuadé d’avoir probablement manqué de clarté, de pédagogie, ou de persuasion, les débats de deuxième partie de soirée, le 10 novembre dernier, ont clairement montré qu’un meilleur exercice de communication n’aurait pas suffi. Le mot « débats » me paraît d’ailleurs inapproprié, et ce pour deux raisons. La première porte sur la forme : sur les quelques sections opposées aux propositions d’évolution, deux seulement se sont exprimées et une seule l’a fait de façon posée et constructive.

L’ASSEMBLEE GéNéRALE ORDINAIRE A MIS EN éVIDENCE UN EXERCICE SAIN, BIEN QUE COMPLEXE Elle s’est déroulée en présence de 200 personnes environ, dont la quasi exclusivité des sections et une belle représentation des élus mérignacais.

La deuxième porte sur le fond : l’occasion était belle pour certains d’exprimer, au-delà des sujets en cause, leur éloignement de l’esprit Omnisports et par la même de tenter de fédérer contre une équipe qui en a fait son crédo depuis 6 ans. Sentant le coup venir, j’avais bâti mon discours d’AGO autour d’un mini bilan de notre action, notamment sur le thème de la gestion. Une analyse simple montre à quel point l’appréhension de certains faits peut être changeante selon les circonstances. Sans ma prise de position en 2010, le SAM n’existerait probablement plus, emporté par des déficits successifs et des engagements hasardeux. Les mêmes qui soutenaient cette gouvernance hésitante et laxiste se lèvent aujourd’hui pour s’opposer à des projets certes innovants, mais réfléchis. Ils oublient qu’entre-temps nous avons redressé une situation très compromise. Nous l’avons fait avec une certaine fermeté, mais aussi dans un souci permanent de justice et d’équité, faisant montre de compréhension, de souplesse et d’ouverture d’esprit. Ils souhaitent surtout faire croire que l’équipe qui a piloté ce redressement est aujourd’hui touchée par une subite folie des grandeurs et un manque de discernement tout aussi coupable. Je leur réponds, une fois encore, que rien ne sera fait sans l’accord des instances dirigeantes et notamment du Comité Directeur et qu’il sera permis à chacun de participer au débat. Que nos motivations ne sont portées que par l’intérêt supérieur et prioritaire du Club et de son avenir. Que les recettes d’hier ne sont pas ou plus les bases suffisantes de la gastronomie de demain, mais que tous sont invités à la table du SAM. Je leur dis beaucoup plus simplement que je souhaite les voir s’orienter vers une position plus participative au sein de l’Omnisports. Il n’est pas souhaitable que les vertus de cohésion, d’ouverture, de respect et de solidarité ne soient partagées que par certains.

Premier intervenant, le Secrétaire Général a souligné, dans le rapport d’activités et sportifs, que l’exercice 2016/2017 avait été une nouvelle fois riche en actualité : - Des résultats sportifs significatifs pour les sports individuels (pour l’athlétisme, Amandine MARCOU, Corinne BERTHON, Dominique BERT ; pour la natation, Lucie TESSARIOL, Sandra GALTAYRIES, Guillaume MORISSET ; pour le cyclisme, Arnaud et Jean Louis DUBLE, pour les armes japonaises, Loïc DELALANDE, pour le tir à l’arc, Maxime VANDERCAMERE) et contrastés pour les sports collectifs : satisfaisants pour le Hockey sur Gazon et le Roller Sports, difficiles pour le football, le basket et le volley, 3 sections devant évoluer à un niveau inférieur - Une augmentation régulière du nombre d’adhérents : ainsi, au 30 juin, le Club comptait 7350 adhérents, soit presque 40 % de plus qu’il y a 10 ans : cette augmentation est due à la bonne tenue de la majorité des sections, ainsi qu’à la Cohésion Sociale et au Sports Loisirs - La pérennisation des dispositifs Sport Collège et Sport Lycée, ainsi que le toujours fort engagement en termes de Temps d’Activités Péri Scolaires - Le travail important de révision du Règlement Intérieur du SAM et l’écriture des Règlements Intérieurs des sections - Une grande densité de communication que ce soit en interne et en externe - La participation aux réunions avec le Service des Sports sur les équipements et sur leur mode de gestion, le Club étant en attente de réponses concrètes sur ce dernier point. Le rapport financier présenté par Christophe VASQUEZ, Secrétaire Général, fait état d’une bonne gestion, le Club présentant un exercice bénéficiaire de 70 KE sur un budget

global de près de 4 millions d’euros ; en termes de produits, le premier poste de recettes est constitué par les cotisations des adhérents, la subvention municipale, constante, représentant 25 % du budget global ; les charges, quant à elles, sont essentiellement représentées par les charges de personnel (éducateurs et salariés du siège), les licences et engagements, ainsi naturellement que les frais de déplacements. Vis-à-vis de ce constat positif, signe d’une saine gestion approuvée par l’Expert Comptable et le Commissaire aux Comptes, le Trésorier Général a remercié tous les trésoriers de section, ainsi que le service comptable pour leur efficience. Par ailleurs, ont été signalés comme faits marquants de cette saison écoulée la création du Fonds de Trésorerie Permanent et la création des Droits à Projet. Le budget prévisionnel 2017/2018 s’inscrit dans la totale continuité de la saison précédente. Dans son allocution, le Président Général est revenu sur la gestion, notamment financière, des affaires du SAM depuis 2011. Il s’est étonné que le redressement financier et l’évolution managériale, déjà évoquée par Francis TRESSE pour ce qui concerne les aspects règlementaires, ne soient pas saluées comme il se devrait. Il a également regretté que les initiatives soient mal perçues en interne ou dans le cadre mérignacais, alors qu’elles sont unanimement reconnues par ailleurs. Il a réaffirmé son inébranlable conviction en les vertus de cohésion omnisports et a conclu en insistant auprès de la Ville sur l’impérieuse nécessité de voir avancer les projets d’équipements sportifs, au travers d’une concertation réaffirmée, réanimée puis renforcée. Les 3 interventions des élus de la Ville de Mérignac se sont toutes situées dans le sens de l’attachement au SAM, club phare et incontournable de Mérignac, 1er club Omnisports de province. Pour sa part, Alain CHARRIER a particulièrement insisté sur les actions menées en faveur des jeunes, se félicitant de la continuité des dispositifs avec les écoles, le sport étant naturellement une école de vie. (Suite page suivante).


De son côté, Thierry TRIJOULET, intervenant au niveau de la Région, a rappelé que le sport participe grandement à l’aménagement du territoire, de tous les territoires et il ne faut pas oublier, que ce sont des équipements sportifs, le développement sportif, le développement des activités, le soutien au mouvement sportif, et les évènements qui sont liés à lui qui en sont les vitrines, et bien entendu le soutien au sport féminin ou les thématiques comme le sport santé ; plus précisément, il a indiqué que la Région travaillait sur la problématique du Rink Hockey, activité ayant perdu sa classification « élite » et s’efforçait de « rattraper » ce dossier.

Les 4 nouveaux membres élus du Comité Directeur

Dans sa prise de parole, le Maire de Mérignac, Alain ANZIANI a rappelé avec force le soutien indéfectible de la Mairie en faveur du SAM, la subvention restant au même niveau, en dépit des pressions budgétaires qu’engendre la baisse de la dotation de l’Etat ; l’édile a fait aussi un développé particulier sur les équipements de la ville, condition sine qua non à la pratique du sport ; a ainsi été évoquée la volonté de pôles sportifs thématiques (sport nautique, tennis, football, rugby...), naturellement dans le cadre des possibilités financières de la cité. L’AG s’est ensuite poursuivie par le renouvellement de 4 membres élus en CD, ainsi que par la cérémonie des lauriers et médailles (Scanner le Qrcode ci-dessous pour accéder aux photos et noms des Lauréats). Francis TRESSE

L’ASSEMBLéE GéNéRALE EXTRAORDINAIRE : VALIDATION DE SUJETS PORTEURS D’AVENIR Dans son introduction, Michel CADILHON, s’appuyant sur la newsletter adressée fin octobre à l’ensemble des adhérents , a rappelé le contexte actuel du Club qui se doit d’être toujours en anticipation et s’efforcer de multiplier ses sources de financement dans la perspective annoncée d’une baisse des financements publics. Cette situation milite pour que le SAM se structure et assoit sa solidité financière par l’acquisition de biens immobiliers propres et se donner ainsi les moyens de soutenir son développement : ainsi, le Bureau, puis le Comité Directeur du SAM ont accompagné et validé la décision d’acquérir un terrain jouxtant le complexe Daniel COLOMBIER ( précisément, rue Dousse à Mérignac ) Or, après examen, les statuts actuels du Club ne permettent pas la réalisation d’opérations immobilières et il est apparaît prudent de faire gérer ces opérations par un Fond de Dotation, structure qui permettra la réception de dons, de mécénat et de legs. Au cours de cet AGE, le Secrétaire Général et le Trésorier Général ont respectivement décrit et expliqué à la fois les modifications de statuts proposées, ainsi que le fonctionnement du Fonds de Dotation. Les 3 votes réalisés à l’issue des débats ont mis en évidence une adhésion significative aux modifications des statuts ainsi que l’à la création du Fond de Dotation ; l’acquisition du terrain, déjà validé en Comité Directeur, a fait également l’objet d’un vote majoritaire, mais dans une moindre proportion.

sam tv

toutes les photos et noms des lauréats « des lauriers & médailles » sur

www.sport-athletique-merignacais.fr ou directement via le qr code

action sociale Dans un contexte économique difficile, aujourd’hui plus que jamais, la Fondation se mobilise pour lutter contre les inégalités.

Depuis sa création en 2006, la Fondation Société Générale pour

la Solidarité agit pour lutter contre l’exclusion. Elle a toujours eu à cœur de soutenir l’insertion professionnelle, notamment pour aider les jeunes dans leur entrée dans la vie active et combattre l’illettrisme. En 2015, la Fondation pour la Solidarité a élargi son champ d’action à l’éducation. C’est ainsi que la pratique culturelle ou sportive est devenue un outil d’insertion dont l’application est encouragée par la Fondation à travers le soutien de projets dans ce domaine. Soutenir des associations à vocation d’insertion permet à la Fondation d’accompagner des personnes en difficulté sociale, économique et culturelle afin qu’elles puissent améliorer leurs conditions de vie et gagner en autonomie.

En trois phrases, qu’est-ce qui a convaincu la Fondation d’accompagner le SAM sur ses projets de cohésion sociale ?

Avec une dotation annuelle de plus de 3 millions d’euros, la Fondation Société Générale soutient une centaine de projets par A la Fondation Société Générale, nous sommes convaincus de an en France et à l’étranger, dans les pays d’implantation Société l’efficacité de la pratique sportive pour favoriser l’inclusion. Générale. Le SAM cohésion sociale est un bel exemple de structure qui a souhaité adapter ses activités aux personnes économiquement ou physiquement fragilisées. C’est aussi un dispositif qui répond à un réel besoin manifesté par les partenaires sociaux afin de faciliter l’insertion sociale puis professionnelle de ces publics. Nous sommes très fiers d’accompagner pour la 2ème année consécutive un tel projet d’inclusion par le sport, axe d’intervention cher à la Fondation. » garance bigliardi, société générale & Antoine défossé, responsable cohésion sociale

Cécile Jouenne-Lanne, Directrice de la Fondation d’entreprise Société Générale pour la Solidarité


à domicile

Déc.

LE SAM OBTIENT DEUX LABELS DE LA FFF.

basket-ball SAM 16/12 - 20h

Salle Robert Brettes sam / us orthez

dim 17/12 - 15h

Salle Robert Brettes sam (Féminine) / campagne meilhan

football sam 16/12 - 18h

Stade Robert Brettes sam / estuaire haute gironde

RINK HOCKEY sam 16/12 - 20h

Roller Stadium sam / vaulx en velin

subaquatique sam 09/12 - 10h Stade Nautique Jean Badet baptême de plongée au profit de telethon

VOLLEY-BALL dim 17/12 - 14h

Salle Léo Lagrange sam (féminine) / fleur de pau

Tennis de table sam 09/12 - 16h

Salle Edouard Herriot sam / cestas

Adieu Monsieur PINSOLLE Jean PINSOLLE nous a quitté. Les hommages prononcés lors de ses obsèques, le 24 novembre dernier, ont rappelé avec beaucoup de respect et d’émotion, mais aussi avec beaucoup d’affection ce qu’avait été le parcours personnel, politique, sportif et associatif de ce samiste de longue date, président en son temps de la section Judo et membre éminent du Comité Directeur et du bureau. Jean PINSOLLE était un homme engagé, au sens le plus noble du terme. Chacun s’est attaché à rappeler ses convictions, mais plus encore ses qualités humaines, sa capacité à écouter, à comprendre, à transmettre et à partager. Sa grande stature de rugbyman s’était un peu épaissie avec l’âge, ajoutant à sa bonne humeur et à son humour, une force tranquille et une bonhommie qui permettaient à beaucoup de l’appeler Papi PINSOLLE, ce que je ne me suis jamais permis, ne le connaissant que depuis une quinzaine d’années. Que sa chère Marcelle, toujours proche, sa famille et ses proches trouvent ici l’expression de toute la sympathie et l’affection de la grande famille du SAM.

Le mercredi 10 octobre dernier, dans le cadre du stade municipal du Jard, la section Football a été récompensée de manière exceptionnelle par la Fédération Française de Football. En présence de nombreuses personnalités du monde sportif hexagonal et régional et des représentants locaux et municipaux, une superbe cérémonie, rassemblant plus de 300 joueurs et joueuses samistes, avait été mise sur pied. C’est ainsi que deux Labels ont été attribués à cette occasion. Le premier concerne le Label Jeunes, classé «Elite» 2017 -2019 ; Il valide la qualité du travail entrepris sur tout le parcours de formation d’un jeune samiste des catégories U6 à U19. Le second correspond au Label Féminine de Football, intitulé «Argent» 2017 - 2019. Il consacre le travail accompli avec les jeunes filles depuis la création de ce pôle la saison dernière. Ces deux distinctions à caractère national, honorent à la fois le Club mais aussi la Ville de Mérignac. Il s’agit d’une sacrée reconnaissance qui met en valeur l’ensemble des éducateurs valeureux et performants de la section Football présidée par Jean-Bernard TOULOUSE et son équipe bénévole dirigeante. C’est une belle et émouvante image qui fut proposée lorsque l’ensemble des gamines et des gamins, drapeaux en mains, entonnèrent du fond de leurs gorges déployées des « allez le SAM » à répétitions. Le tout sous un soleil radieux qui accentua les battements de coeur des enfants mais aussi des nombreux parents présents. Félicitations à toutes et à tous. Coco Selva

sam tv

film de la journée

www.sam-football.fr ou directement via le qr code

événements

55 av. d u m a ré c h a l d e Lattre d e Ta s s i g n y 33700 M É RI G N AC T é l. : 05 5 6 4 7 3 6 5 5 fa x  : 05 5 6 1 2 9 8 9 8 Directeur de la publication : Michel CADILHON, président général Responsable de la publication : Julien HASSELOT, directeur Coordinateur général : Julien FEL, chargé de communication Infographie : Mathieu MARTIN Responsables de la correction : Francis TRESSE, secrétaire général Ce magazine est imprimé par l’imprimerie LAPLANTE, Parc d’activités Mérisud, 3 impasse Jules Hetzel à Mérignac

www.sport-athletique-merignacais.fr

Ne pas jeter sur la voie publique - Imprimé avec des encres à base végétale - s ur du pap i er r ecycl é. I mp r i mer i e L AP L AN TE - Mér i g n ac

MÉRIGNAC

Sammag decembre 17  
Sammag decembre 17  
Advertisement